Adhérents
devenez adhérent
Recherche
Retour

Les beautés noires de Baudelaire

Maurouard, Elvire
Essai

- Année: 2005
- Editeur/ville:  Karthala
- Nombre de pages: 224
- Résumé:
Placée sous le signe de l’exotisme, la femme noire hante l’œuvre de Baudelaire. La présence de ces beautés noires représente le trait saillant des mondes exotiques de l’Afrique et de l’Asie des Fleurs du Mal. Mais qui sont ces femmes noires ? Dorothée l’Africaine qualifiée par le poète d’ « idéal de la beauté noire », la Malabaraise, cette indienne au « corps doux », Jeanne Duval, femme noire née en Haïti dont Baudelaire était l’amant pendant vingt ans ? Toutes ces beautés noires correspondent à la soif de spiritualité ou de sensualité de l’auteur des Fleurs du Mal qui affirme : « Plus un esprit est délicat, plus il découvre de beautés originales ; plus une âme est tendre et ouverte à la divine espérance, plus elle trouve dans autrui,[…] de motifs d’amour. » Chaque poème est un tableau dont la scène richement tropicale se trouve embellie par la svelte volupté d’une femme indolente. A l’instar du tableau d’Edouard Manet représentant Jeanne Duval.