Adhérents
devenez adhérent
Recherche
20/03 GARR - Le prix « Femme de courage d’Haïti 2014 » décerné à la militante Collette Lespinasse

Le prix «Femme de courage d’Haïti 2014» décerné à la militante Collette Lespinasse

Article paru dans Alterpresse

mercredi 19 mars 2014

P-au-P, 19 mars 2014 [AlterPresse] --- Le prix « Femme de courage d’Haïti 2014 » du département d’État américain, sera décerné à la militante de droits humains, Collette Lespinasse, conseillère et ancienne coordonnatrice du Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr), lors d’une cérémonie d’hommage, le vendredi 21 mars 2014, apprend AlterPresse.

Cette cérémonie prévue par l’’ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince vise à l’honorer pour son rôle dans la lutte pour la défense des droits des Haïtiens en République Dominicaine et sa participation active dans la vie socio-politique.

Cette distinction entre dans le cadre de la commémoration du mois de l’histoire des femmes.

À travers son programme « International Women of Courage », le département d’Etat américain « reconnait à un niveau international, les initiatives et actions entreprises par des femmes de par le monde qui jouent un grand rôle dans le façonnement du cours de l’histoire de leur société », indique un communiqué de l’ambassade.

Ce prix montre que l’ambassade américaine en Haïti a « une bonne connaissance de mon travail » en faveur de la défense et la promotion des droits humains, particulièrement ceux des migrants (es) haïtiens et des femmes, estime Lespinasse.

Ce prix contribuera à attirer davantage l’attention sur cette grave réalité de violation continuelle des droits des migrants haïtiens en République Dominicaine, croit-elle.

Il arrive dans un moment important où plusieurs projecteurs sont fixés sur la réalité de ces migrants et des dominicains d’ascendance haïtienne en territoire voisin, rappelle-t-elle, faisant particulièrement référence à la sentence 168-13 de la cour constitutionnelle dominicaine, qui a supprimé la nationalité de plus de 250 mille Dominicaines et Dominicains, pour la plupart d’origine haïtienne.

Collette profite pour dédier ce prix à tous les militants et toutes les militantes ayant collaboré avec elle dans cette lutte ainsi qu’aux organisations féministes qui œuvrent pour le respect des droits des femmes.

« C’est un prix qui porte un nom très symbolique : « Femme de courage ». C’est une grande responsabilité. Il m’encourage à aller de l’avant », déclare la militante.

« Il existe beaucoup de femmes courageuses en Haïti qu’on côtoie souvent dans les rues sans se rendre compte de la contribution qu’elles apportent à la société », fait-elle remarquer en évoquant les nombreux sacrifices consentis par celles-ci pour subvenir aux besoins de leurs enfants.

Elle appelle à la mise en place d’une véritable politique publique, permettant l’amélioration des conditions de vie de ces femmes et leur participation à la politique.

Lespinasse a travaillé pendant sept ans à Radio Soleil et a animé plusieurs émissions notamment à caractère éducatif en vue de sensibiliser les citoyennes et citoyens à participer dans la vie politique et économique de leurs pays notamment sous la dictature de Jean Claude Duvalier (1971-1986).

En 1991, elle a commencé à œuvrer pour le respect du droit des migrantes et migrants à travers la mise en place de plaidoyers au Garr.

En décembre 2013, elle s’est accentuée, de manière précise, sur la promotion et la défense des droits des migrants haïtiens en République Dominicaine.

A ce niveau, la problématique de genre a été au centre des priorités du Groupe à cause des violences dont sont victimes les femmes commerçantes sur les marchés frontaliers avec la République Dominicaine.

Après avoir passé quatorze années à la coordination exécutive de la plateforme, Lespinasse offre actuellement ses services à titre de conseillère à cette structure.

La défenseure des droits humains avait déjà reçu le prestigieux prix du leadership Richard C. Holbrooke à Washington pour son engagement à la cause des réfugiées-es et migrants-es haïtiens, le jeudi 10 mai 2012.