Adhérents
devenez adhérent
Recherche
18/02 GARR & Groupe Medialternatif - Un atelier pour de meilleures couvertures des dossiers relatifs au logement

Un atelier pour de meilleures couvertures des dossiers relatifs au logement en Haiti

Paru dans Haïti Press Network le 17 février

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Refugiés ( GARR) et le Groupe Medialternatif ont organisé, vendredi, à l’intention des journalistes de la capitale, un atelier de formation autour de la thématique du logement dans les medias en Haiti. Cette activité avait pour objectif de doter les travailleurs de la presse d’outils nécessaires afin d’assurer de meilleures couvertures sur les problèmes de logements en Haiti.

 

Plus d’une vingtaine de journalistes étaient invités à échanger des idées et partager leurs expériences, sous l’initiative du Garr et Médialternatif, sur la problématique du logement en Haiti et le mode de couverture médiatique accordé à ce sujet.

Il s’agissait, pour Gotson Pierre, Coordonnateur du Groupe Médialternatif, d’une réunion entre professionnels de terrain en vue de réfléchir sur les meilleures façons possibles d’améliorer les couvertures autour de ce dossier.

Le coordonateur général du Garr, Azolin Jean Batiste, a pour sa part, relevé, une certaine incohérence dans les débats, dit-il ,très limités, dans les medias sur les questions relatives au logement. Cet atelier, selon lui, doit contribuer à enrichir les débats autour de la question.

Les journalistes présents à cette activité sont surtout préoccupés par certains points dominants tels la politique publique du logement, le mode de relocalisation des sinistres, l'accès à la majorité, nouvelles lois sur la propriété en Haiti etc.

C’était aussi l’occasion pour responsables de trois camps, à savoir les camps "Canaan, Kid et Peuple progressiste" de dresser un sombre tableau du mode de vie des sinistrés vivant des ces sites où ils sont même menacés d’expulsions forcées.

Les débats étaient très animés surtout après les interventions d’Antonal Mortimé sur les lois et les traités relatifs à la question de logement et du professeur Hancy Pierre autour de la politique publique autour de la question.

Les participants se sont montrés satisfaits de la formation et promettent de mettre en applications ces nouvelles données en vue de réaliser de meilleures couvertures sur la question de logement.