Adhérents
devenez adhérent
Recherche
20/02 Attaques à l’encontre du Cabinet de Me Samuel M ADISTIN : Des organisations de droits humains exigent une enquête

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), la Commission Episcopale Nationale Justice et Paix (CE-JILAP), le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH) et la Plate-forme des Organisations Haïtiennes de Droits Humains (POHDH) ont appris avec stupéfaction que, dans l’après-midi du 19 février 2020, le Cabinet de Me Samuel M ADISTIN , président de la Fondation Je Klere (FJKL), une organisation de promotion et de défense des droits humains, a été vandalisé et plusieurs véhicules stationnés sur le parking du Cabinet ainsi qu’une génératrice, ont été incendiés.


Ces événements, survenus à la faveur d’un mouvement de rébellion déclenché par des policiers-ères qui réclament la jouissance de leur liberté syndicale, et perpétrés dans le dessein évident de nuire à Me Samuel M ADISTIN en raison de sa position vis-à-vis de la création d’un syndicat au sein de la Police Nationale d’Haïti (PNH), dénotent le niveau d’intolérance énorme au sein de la société haïtienne.

 

Télécharger le document complet.