Adhérents
devenez adhérent
Recherche
22/07 Régularisation : Le gouvernement chilien donne 90 jours de sursis aux migrant-e-s haïtiens
Le Groupe d’Appui au Rapatriés et Réfugiés (GARR) a été informé par les autorités chiliennes qu’il a été décidé de repousser la date buttoir du 22 juillet 2019 jusqu’au 22 octobre prochain, pour la régularisation des migrant-e-s haïtiens vivant en situation irrégulière au Chili. 

Cette mesure a été prise conjointement avec les Ministères des affaires étrangères haïtiens et chiliens suite à des pourparlers. Les ressortissant-e-s haïtiens auront donc 90 jours de plus pour poursuivre avec les procédures de régularisation au Chili.

Rejoint au téléphone le 22 juillet 2019, l’Ambassadeur du Chili en Haïti, Patricio Utreras,  a tenu à confirmer au GARR cette importante décision qui tend à soulager les migrant-e-s haïtiens.

 « Nous souhaitons grandement que les ressortissant-e-s haïtiens profitent de ce délai accordé par les autorités chiliennes pour finaliser le processus de régularisation qu’ils ont déjà entamé au Chili. », a-t-il indiqué tout en soulignant qu’après le 22 octobre 2019, la mesure des déportations ne s’appliquera que dans des cas extrêmes.

Le GARR salue la décision des autorités chiliennes pour ce moratoire très favorable aux migrant-e-s haïtiens.  Il en profite pour exhorter tous les concerné-e-s à finaliser le processus de régularisation en vue d’éviter d’être victimes de toute éventuelle déportation dans les mois à venir.