Adhérents
devenez adhérent
Recherche
22/11 GARR : Un répit pour les migrants haïtiens bénéficiaires du TPS aux Etats-Unis

 Un répit pour les migrants haïtiens bénéficiaires du TPS aux Etats-Unis

Le Département de la sécurité intérieure (DHS) des Etats-Unis a accordé, le 20 novembre 2017, un prolongement de 18 mois du Statut de Protection Temporaire (TPS) à plus de 50 000 migrantes et migrants haïtiens bénéficiaires de ce programme. Au terme de cette prolongation fixée au 22 juillet 2019, le TPS ne sera plus renouvelable et les ressortissants haïtiens seront sujets à la détention et à la déportation, selon les autorités américaines.

 Des organisations de la société civile haïtienne dont le GARR, impliquées dans une campagne pour le renouvellement du TPS en faveur des migrants haïtiens, saluent cette décision. Même si elle est loin d’apporter une satisfaction complète aux bénéficiaires, elle leur permettra toutefois d’entreprendre des démarches sur une plus longue durée en vue de régulariser leur statut.

 Les autorités haïtiennes via l’Ambassade d’Haïti à Washington, devraient saisir l’opportunité qui leur est offerte d’accompagner une fois de plus les Haïtiennes et Haïtiens bénéficiaires du programme. Ces derniers ont grand besoin d’avocats qui maitrisent bien le dossier pour les aider à changer de statut en attendant une amnistie qui serait l’idéal pour tout le monde.

L’Ambassadeur haïtien à Washington, Paul Altidor, avait annoncé qu’un service de support est déjà disponible à l’ambassade pour accompagner les migrants haïtiens dans leurs démarches. Les organisations initiatrices d’une pétition dont 3000 signatures ont été déposées à l’Ambassade américaine, le 15 novembre 2017, espèrent que cette mesure sera favorable aux personnes concernées.

Elles croient que le TPS, étant un programme temporaire, ne pourrait nullement garantir un statut permanent aux migrantes et migrants, quelle que soit leur nationalité.

Elles encouragent le gouvernement haïtien à poursuivre les négociations avec les autorités américaines en vue de trouver des pistes de solutions durables et définitives pour les compatriotes haïtiens installés depuis plusieurs années sur le sol américain.

Signalons qu’actuellement un projet de loi a été déposé par des Congressmen américains dans le but de faciliter aux bénéficiaires du TPS une régularisation définitive de leur statut.

Le TPS est un programme temporaire de résidence ayant permis à quelque 50 000 Haïtiens de résider et de travailler aux États-Unis depuis le séisme ayant ravagé Haïti le 12 janvier 2010.