Adhérents
devenez adhérent
Recherche
04/12 GARR- Solidarité avec Les Dominicains d'origine haïtienne-Hommage à Sonia Pierre

 En mémoire de Sonia Pierre, solidarisons-nous avec les Dominicains d’origine haïtienne

Le 4 décembre de cette année ramène le décès de Sonia Pierre et le 7 décembre ses funérailles. Sonia Pierre, fut cette militante de droits humains, qui a donné sa vie pour défendre les droits des personnes d’ascendance haïtienne nées en République Dominicaine à un nom, à une nationalité et au respect de leur identité, de leur culture de leur origine. En raison de son combat, elle a reçu beaucoup d’attaques, a été humiliée, menacée par ceux et celles en République Dominicaine qui n’ont jamais accepté l’histoire des relations haitiano-dominicaines, une histoire marquée par la présence de nombreux immigrants et immigrantes venus d’Haïti qui ont travaillé pour le développement du pays voisin.

 

Malgré son départ prématuré (Sonia est morte en 2011 d’une crise cardiaque à l’âge de 48 ans), son combat n’est pas terminé. De nombreux jeunes, filles et garçons dominicains d’origine haïtienne, ont repris le flambeau de la dignité. Aujourd’hui, ils sont des milliers à protester contre la Sentence 168-13 de la Cour Constitutionnelle dominicaine qui veut les rendre apatrides en leur retirant leurs documents d’identité que l’Etat dominicain lui-même leur avait délivrés.

 

« C’est la première fois dans l’histoire du monde que nous voyons un national se convertir en étranger dans son propre pays, sans aucune provision légale en la matière, en violations de toutes les normes et règlements du droit international » a écrit Jenny Carolina Moron, avocate de Mudha (Movimiento de Mujeres Dominico-Haitianas », cette organisation de femmes que Sonia Pierre avait fondée.

 

Cette sentence a des incidences dramatiques sur le moral de ces jeunes qui se sentent comme emprisonnés dans un pays qui les a vus naître, grandir, se reproduire et qui décide aujourd’hui de les rejeter. Certains d’entre eux qui avaient l’habitude de voyager ne le peuvent plus car on refuse de renouveler leurs passeports. D’autres perdent des opportunités de s’inscrire à l’université, de trouver un emploi, des bourses d’études et même pour déclarer la naissance de leurs enfants. L’application de cette sentence mettra en péril tous les actes juridiques que ces personnes avaient contractés à partir de leurs documents d’identité et aura également des conséquences désastreuses sur des dominicains qui n’ont aucun lien avec Haiti.

 

« Des personnes qui ont exercé leurs droits civils, sociaux et politiques, qui ont voté, ont acheté et vendu des biens, ont authentifié ces actes légaux et actions de la vie commune à partir de leur documents d’identité, peuvent être confrontées à une remise en question des actes posés. En provoquant une désertion ou la clandestinité de ces personnes devenues brusquement apatrides, la sentence de la Cour Constitutionnelle dominicaine va créer un chaos social, avec des risques pour les groupes vulnérables de perdre des biens qu’ils ont acquis en utilisant les documents que l’Etat leur avait donnés », a écrit encore Mme Moron.

 

L’avenir de ces Dominicains en République Dominicaine demeure sombre quelle que soit l’issue de la situation provoquée par l’adoption de la décision de la Cour Constitutionnelle. Ils ont donc besoin de toute notre solidarité, notre compréhension, notre appui moral pour tenir.

 

A l’occasion du deuxième anniversaire de la mort de Sonia Pierre, le GARR convie tous les Haïtiens et Haïtiennes à se montrer compréhensifs en aidant ces gens, si jamais elles sont expulsées et se retrouvent sur votre chemin. Il demande également aux organisations haïtiennes de participer à différentes activités de mobilisation pour continuer à dénoncer cette sentence inhumaine.

 

Pour Sonia Pierre, continuons la lutte pour le respect des droits des immigrants haïtiens et de leurs descendants en République Dominicaine.

 

Colette Lespinasse

Coordonnatrice du Bureau Exécutif du GARR

Communiqué disponible sur le site du GARR:   http://eww.garr-haiti.org/index.php/nouvelles/actualite/haiti-rd-relations-fr/item/1300-en-m%C3%A9moire-de-sonia-pierre-solidarisons-nous-avec-les-dominicains-d%E2%80%99origine-ha%C3%AFtienne