Adhérents
devenez adhérent
Recherche
12/07 Veterimed - Programme Manman Bèf: qu'en est-il de la mise en sommeil?

  Programme Manman Bèf:

Qu'en est-il de la mise en sommeil?

Voilà plus de six mois que le programme Solidaires des éleveurs haïtiens, Manman Bèf, a été mis en sommeil. Après 10 ans de collaboration bovine, il est bon de faire le point ! Ce temps de réflexion a permis d'élaborer des nouvelles modalités qui viennent restructurer et renforcer le programme, assurant ainsi sa pérennité.

En septembre dernier, AVSF dressait le bilan du programme aux partenaires Manman Bèf, le CHF et Veterimed, dans le rapport d'évaluation du programme. L'accent était mis sur son impact positif sur le terrain, mais aussi sur la nécessité de revoir son fonctionnement pour garantir sa durabilité. Pour faire écho à ces recommandations, un temps de réflexion a été nécessaire et s'est matéralisé par la mise en sommeil du programme au premier semestre 2016.

Au cours de cette période, les partenaires n'ont pas chômé! Le CHF et Veterimed ont accueilli Maïa pour une mission de renforcement du programme, elle a ainsi passé 5 mois auprès du CHF et 1 mois en Haïti aux côtés de Veterimed.

Deux missions de terrain menées conjointement par le CHF et Veterimed ont été consacrées à la consolidation du nouveau visage du programme. La première mission a eu lieu au mois d'avril et a été marquée par des visites de terrain auprès des éleveurs, qui sont venues confirmer l'impact positif de la mise en gardiennage des vaches malgré des difficultés inhérentes à l'élevage en Haïti et à la rentabilité du programme. La réussite du programme, c'est par exemple les éleveurs qui dégagent des revenus suffisants par la vente du lait aux laiteries du réseau Lèt Agogo pour inscrire un enfant à l'école. Ce sont aussi les organisations d'éleveurs qui se mobilisent, se réunissent régulièrement, partagent leurs difficultés, font part de leurs idées pour le développement du programme. La dynamisation sociale et économique qui découle de cette activité de gardiennage par le partenariat entre un investisseur et un éleveur haïtien est réelle. Néanmoins, des faiblesses au niveau du suivi ne permettent pas toujours de remonter les informations efficacement jusqu'aux partenaires, qui ne peuvent alors répondre que difficilement aux attentes et aux imprévus du terrain en temps voulu. Et les anciennes modalités d'investissements ne faisaient qu'allonger toujours plus la liste des doléances. C'est pour pallier ces lacunes qu'une première version des nouvelles modalités à mettre en place a été discutée en concertation avec toutes les parties prenantes. Elles renforcent directement le développement de la filière lait locale.

La deuxième mission a été menée par l'équipe de coordination du CHF, Mathilde et Céline. Elle a permis de finaliser les détails techniques, institutionnels et juridiques du programme, ainsi que de lancer un volet essentiel au nouveau programme: le renforcement du suivi. Une première réunion d'information et de formation a eu lieu avec les partenaires et les points focaux, qui sont dorénavant les personnes responsables du suivi dans chacune des zones du programme chargées de transmettre les informations à Veterimed régulièrement.

Tout au long de cette mise en sommeil, les équipes de travail Manman Bèf se sont donc employées activement à la réflexion et à la mise en oeuvre des nouvelles modalités pour le réaménagement du programme. Et pour matérialiser le bouillonnement d'idées, l'un des nouveaux outils de communication vous est présenté sur cette page: le logo modernisé, élaboré en collaboration avec Marion Bonnecaze, la graphiste du CHF. A ce stade, la réalisation de la plaquette d'information touche à sa fin, et pour les plus curieux un document complet de présentation du nouveau programme sera bientôt disponible sur le site du CHF.

Manman Bèf sortira de son repos mérité à la rentrée. C'est donc en même temps que les écoliers que nous vous inviterons à participer à la relance de la campagne d'investissements!

LIRE LE N°152 DE NOUVELLES IMAGES d'HAITI 

Article du mois: Devenir acteur de la solidarité avec les éleveurs haïtiens.