Adhérents
devenez adhérent
Recherche
Retour
14/09 Que sont devenus les fonds que nous avons collectés après le séisme?

 

Suite au séisme qui a frappé la République d’Haïti, le 12 Janvier 2010, vous avez été nombreux (individus, associations, organisations non gouvernementales, communes,etc.) à témoigner votre générosité envers le peuple haïtien.

Vous avez confié au Collectif Haïti de France (CHF) vos dons (33 477 € à cette date), nous tenons à vous faire une première restitution de l’utilisation de votre argent :

  • 10 000€ - Contribution à un « Télécentre Mobile » du Groupe Medialternatif.

Ce projet met à disposition, sur une base itinérante des outils informatiques de communication et d’information au service des personnes vivant dans les camps dans et autour de Port-au-Prince. Il s'agit d'accueillir à parité des jeunes entre 15 et 25 ans. Les effectifs sont fixés à 10 personnes par heures soit 60 par jour. Les mêmes personnes fréquentent le Télécentre un mois durant soit 4 séances d'une heure. Les personnes sont, en amont, sélectionnées par le Comité de Gestion du Camp. Le coordinateur insiste sur le fait qu'il est important d'arriver à constituer des groupes les plus homogènes possible. L'objectif des séances reste très pratique. Les jeunes auront, notamment, au bout des 4 séances rédigés leur CV et lettre de motivation, chercher des informations dans les domaines d'activités qui les concernent, écrire un blog sur leur camp ou apprendre à utiliser un ordinateur. Ce télécentre circule dans six camps (une journée par semaine par camp), les salariés et le président du CHF sont allés voir le projet dans les camps du Pétionville Club et de Tabarre. Le projet a débuté à la mi juin 2010 et durera 8 mois. Les partenaires du projet sont Reporters sans frontière, l'UNESCO, l’AFP Fondation et le CHF.

  • 3 400€ - Formation et travail avec un réseau de pigistes, issus des provinces d’Haïti avec Alterpresse

Afin d'améliorer la couverture nationale des informations de l'agence en ligne Alterpresse, (qui fait partie du Groupe Medialternatif), la FOKAL (Fondation Connaissance et Liberté, basée en Haïti) et le CHF ont décidé de soutenir le projet de mise en place d'un petit réseau de pigistes en provinces travaillant pour Alterpresse. Ce réseau permettra de sortir d'une actualité particulièrement « port-au-princienne » et d'aborder les thématiques peu traitées généralement dans l'actualité haïtienne. Les informations récoltées par ce nouveau réseau de correspondants apparaîtront notamment dans le bulletin hebdomadaire « Une Semaine en Haïti » du Collectif Haïti de France.

 

  • 5 000 € - Cofinancement d’un poste salarié à VETERIMED

VETERIMED avait besoin de se renforcer structurellement en créant un nouveau poste salarié au sein de son équipe. Le Collectif Haïti de France a décidé de cofinancer sur une année un poste en vue de faciliter la gestion des parrainages et le suivi du programme «solidaires des éleveurs haïtiens » (appelé en Haïti programme « manman bèf ») dont nous faisons la promotion en France depuis maintenant 6 ans. Ce poste accélérera, entre autres, la circulation d'informations entre les investisseurs en France et les bénéficiaires en Haïti.


15 077 euros n'ont pas encore dépensés. Les membres du Conseil d'Administration du Collectif Haïti de France et leurs partenaires n'ont pas encore décidé de l'avenir de cette somme collectée. Les trois actions soutenues plus haut demandant une démarche pérènne, il est possible qu'il serve à la poursuite des activités le moment venu.

 


Nous avons donc toujours besoin de votre soutien!

 


Le Collectif Haïti de France (CHF) rappelle qu'il n’a pas voulu s’inscrire dans une démarche d’urgence ; son désir a toujours été de travailler dans la durée en soutenant ses partenaires en Haïti. Nous espérons que ces attributions correspondent à vos souhaits et nous serions heureux de connaître vos réactions pour ces trois actions.


Partager