Adhérents
devenez adhérent
Recherche
Retour
10/03 Conférence - débat " Ayi'ti koze sou " : Qu'en est-il de la situation en Haïti 1 an après le lancement des états généraux sectoriel de la nation ?

 

 " Ayi'ti koze sou..." !

 

 

Le Collectif Haïti de France, en partenariat avec le CICP est heureux de vous inviter

à la conférence - débat :

 "Qu'en est-il de la situation en Haïti 1 an après le lancement des états généraux sectoriels de la nation ?"

en présence de Josette Bruffaerts-Thomas

 

L'objectif affiché de ces Etats Généraux était d'aboutir à l'avènement d'un système politique plus juste et plus démocratique, d'une économie plus productive et plus humaine dans une société plus intégrée et plus solidaire. Il s'agissait en quelque sorte de substituer aux stratégies défaillantes venant d'en haut, une stratégie "bottom-up" qui tiendrait compte des propositions, des ambitions et des exigences venant du terrain, de celles et ceux qui vivent sur place et en dehors du pays.

Josette Bruffaerts-Thomas est Présidente de l'association Haïti Futur, membre du Collectif Haïti de France et membre du secrétariat technique des États Généraux Sectoriels de la Nation. Elle est engagée depuis prés de 25 ans en faveur de la cohésion sociale et du développement du système éducatif en Haïti.

À la suite du Forum de la diaspora haïtienne d’Europe et d’Afrique qui s'est déroulé le 8 décembre 2018 à Paris, trois thématiques ont été abordés par les membres du comité à savoir la gouvernance politique, la gouvernance économique et la gouvernance socioculturelle.

1 an après le lancement des États Généraux sectoriels de la Nation, Josette Bruffaerts-Thomas va revenir sur le contexte dans lequel cette commission a été créée mais aussi sur les préoccupations de la diaspora haïtienne en Europe et en Afrique. D'autres intervenants sont attendus.

 

Un petit pot de l'amitié clôturera la séance !

RDV : Le jeudi 11 avril à 18h30
Centre International de Culture Populaire - Salle Verte - 21 ter rue Voltaire - 75011 Paris

Métro : Rue des boulets (ligne 9)


Entrée libre.


Partager