Adhérents
devenez adhérent
Recherche
Retour
29/11 Haïti-France-Coopération-Éducation : 7e Sommet des acteurs français de la solidarité avec Haïti

« Grandir en Haïti, éduquer, former, agir et entreprendre », c’est le thème du 7ème sommet des acteurs français de solidarité avec Haïti qui se tient à Toulouse dans la ville de Gaillac. Organisées par le Collectif Haïti de France et le Collectif Haïti Occitanie, ces assises réunissent environ une centaine de représentants des principales associations et ONG qui fournissent  une aide au développement à Haïti, particulièrement en éducation. Plusieurs spécialistes et experts de différents domaines prennent part aussi à cette 7e rencontre nationale des acteurs de la solidarité avec Haïti.

Invité spécial à cette réunion, Le Directeur général de l’Office national du partenariat en éducation (ONAPE), Dr Délima Pierre, participe aussi à ces échanges sur les problématiques de l’éducation en Haïti.

Les moyens de l’éducation face aux besoins du pays (Haïti), l’accès à la santé et à l’eau potable, l’entrepreneuriat des femmes, les moyens pour la reconquête de la souveraineté alimentaire sont les principaux thèmes abordés au cours des débats de ce sommet, tenu au siège de la Maison familiale et rurale Inéopole de Brens dans la région de Gaillac à Toulouse, du 1er au 3 novembre 2018.

Participant au panel sur l’éducation, le Directeur général de l’ONAPE a fait le point sur les efforts en cours pour la réforme du secteur de l’éducation en Haïti, en présentant notamment les grandes lignes du Plan décennal d’éducation et de formation (PDEF) dont le document final vient tout juste d’être transmis au Bureau du titulaire du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

Il en a profité pour expliquer le rôle et le fondement de l’ONAPE qui doit faciliter la coordination des actions et une meilleure articulation de la coopération entre les réseaux  public et non public du secteur de l’éducation ainsi que tous les partenaires techniques et financiers. Il s’agit, selon lui, de parvenir à un alignement des actions de tous les partenaires pour une meilleure efficacité de l’aide, suivant les préoccupations et la vision du gouvernement haïtien et des hauts responsables du MENFP, plus spécifiquement.

Plusieurs acteurs saluent la création de l’ONAPE et la nécessité d’une meilleure coordination des actions de coopération. Pour eux, il était temps et essentiel de trouver un interlocuteur valable, capable de les accompagner en vue de faciliter les opérations sur le terrain et de les aider à trouver des solutions viables face aux difficultés rencontrées dans le lancement et la mise en œuvre de projets et de programmes.

Le Directeur général de l'ONAPE a aussi insisté sur les nouvelles approches adoptées dans le cadre du PDEF concernant la gestion axée sur les résultats et invite les partenaires à s’inscrire dans cette dynamique pour atteindre les objectifs fixés et permettre en bout de piste aux enfants haïtiens d’avoir accès à une éducation de qualité.

Invité par les organisateurs à placer quelques mots, le directeur de communication du MENFP, Miloody Vincent, qui accompagne le Directeur général de l’ONAPE dans sa tournée en France, salue cette mobilisation des Haïtiens de la diaspora haïtienne en France et des Français voulant accompagner le pays dans sa quête de développement durable qui passe nécessairement, selon lui, par l’éducation.

La volonté des autorités actuelles du ministère est manifeste pour changer la donne en éducation, d’après M. Vincent. Il faut saisir cette opportunité et profiter de l’engagement de tous les acteurs pour apporter ce plus qui manque et qui peut faire la différence pour une éducation de qualité, accessible à toutes et à tous.

Paru dans Haiti Press Network


Partager