Adhérents
devenez adhérent
Recherche
Retour
14/09 Bienvenue à Bettina, première volontaire haïtienne dans le cadre d'une mission de service civique en France !

Bienvenue à Bettina DESIR,

première volontaire haïtienne dans le cadre d'une mission de service civique en France ! 

En tant que tête de réseau, le CHF prône depuis de nombreuses années l’importance d’un partenariat et d’une relation de réciprocité et défend une vision de la solidarité Nord/Sud d’égal à égal où l’humain et l’interculturel occupent une place primordiale. Depuis 5 ans, le CHF accueille des volontaires français dans le cadre de missions de services civiques afin de les accompagner dans leurs parcours professionnels et leurs réflexions sur la solidarité internationale. Aujourd’hui, le CHF met en pratique ce qu'il défend en permettant à une jeune haïtienne de venir effectuer un service civique en France dans une logique de réciprocité. Cet accueil s'est fait en collaboration et avec l'appui de France Volontaires.

Présentation de Bettina dans la Lettre d’information de l’Espace Volontariats Haïti: 

A 24 ans, Bettina finit sa licence en Relations internationales à l’Université Quisqueya, cette jeune étudiante s’est toujours intéressée par la solidarité internationale et les sciences sociales. Avant de poursuivre ses études vers un master en développement, puis un doctorat, elle a décidé de prendre une année de césure pour réaliser ce service civique de réciprocité. C’est donc en septembre qu’elle s’envolera pour Paris pour une durée de huit mois, afin de découvrir auprès du Collectif Haïti de France le monde associatif français. Forte de ses expériences préalables, elle sera à même d’apporter un regard nouveau et une aide précieuse dans les activités et les projets du Collectif.

En effet, Bettina a été à la direction des Affaires étudiantes et du volontariat social de l’Université Quisqueya, pendant un an et demi, où elle co-organisait, avec l’association des Etudiants en Relations Internationales (AERI), des journées d’études, des débats, des colloques, etc.

Elle a également fait partie pendant un an de l’association Q-ART (Quisqueya Artistique), pour laquelle elle organisait des activités culturelles, telles qu’une comédie musicale, des concerts, etc.

Plus récemment, elle vient d’intégrer le MODRIH (Monde de la diplomatie ou des Relations Internationales d’Haïti) en tant que membre adhérente. Dans ce cadre, elle devrait bientôt se rendre en Suisse, au sein d’une délégation des étudiants. Cet échange nord-sud permettra notamment de donner une meilleure image d’Haïti à l’extérieur.

Ce volontariat, elle le voit comme une excellente expérience et opportunité de mettre en pratique ses acquis universitaires, en entrant en relations avec des associations du nord, sans dépendance, mais sur une base de réciprocité bénéfique. Elle est convaincue que son expérience représentera un bel exemple pour les autres étudiants de sa filière, qui pensent parfois que des études en sciences politiques n’ont pas de débouchés ni d’utilité.

Elle s’attend à rencontrer de nouvelles personnes, à vivre un échange de cultures, et à découvrir un milieu associatif international, ainsi que ses acteurs. Cependant, sa crainte avant le départ est d’être victime de discrimination.

A son retour, elle entend partager son expérience, au sein de l’université Quisqueya, du MODRIH, etc. Nous souhaitons à Bettina bonne chance dans sa première expérience de longue durée à l’international.


Partager