Adhérents
devenez adhérent
Recherche
Retour
28/12 Le CHF salue la libération de Jean Lamy Matulnes en Haïti

Communiqué

Libération de Jean Lamy Matulnès en Haïti

Nous, associations et comités solidaires des peuples d’Amérique latine et des Caraïbes, saluons la libération de M. Jean Matulnés Lamy, fonctionnaire de police à Port-au-Prince, qui était injustement emprisonné pendant 9 mois. Sa détention était liée à la mobilisation sociale à laquelle il a participé avec les habitants de l’Ile à Vache.

Cette libération est une victoire pour la démocratie et pour la justice. Nous remercions toutes les forces démocratiques, toutes les institutions et responsables politiques (en France et en Haïti) qui ont œuvré pour ce dénouement.

Nous resterons vigilants et dénoncerons toute forme d’arbitraire en Haïti.


En septembre dernier, le CHF avait participé à la diffusion de la pétition pour la libération de Jean Matulnès LAMY (Haïti)

Alerte Haïti : le retour de l’arbitraire ?

En Haïti, Jean Matulnès LAMY a été arrêté le 21 février 2014 à la suite de manifestations pacifiques ayant eu lieu sur l'Île à Vache. Il a été présenté à un juge en avril 2014 mais n’a pas été inculpé et personne n’a porté plainte contre lui. Il n’existe donc aucune base légale pour son maintien en détention.

Il conteste le projet du gouvernement haïtien de s’accaparer des terres des paysans pour réaliser un projet touristique de grande envergure sur l'Île à Vache sans concertation avec la population. Le tout au profit d’intérêts privés. Jean Matulnès LAMY est le président de la coopérative Foncodi (Fondation et coopération pour le développement de l'île) et de la radio VKI (Radyo Vwa Kominote Ilavach).

Le cas de Jean Matulnès LAMY est emblématique. Beaucoup d’observateurs notent en effet une dérive inquiétante du régime haïtien actuel, présidé par Michel Martelly depuis 2011 : intimidation des défenseurs des droits humains, menaces sur la liberté d’expression des journalistes, arrestations d’opposants…

Nous pensons qu’en démocratie, la justice ne peut pas être l’instrument du pouvoir ! C’est pourquoi nous demandons la libération immédiate de Jean Matulnès Lamy.
 


Partager