Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Jean Jean Roosevelt, médaillé d’or aux jeux de la francophonie

16/09/2013

Jean Jean Roosevelt, médaillé d’or aux jeux de la francophonie, repart à neuf

 

P-au-P, 17 sept 2013 [AlterPresse] 

Rentré en Haïti le lundi 16 septembre 2013, après avoir remporté la médaille d’or - en catégorie chanson - lors des 7e jeux de la francophonie en France, le chanteur haïtien Jean Jean Roosevelt (originaire de Jérémie, Grande Anse / Sud-Ouest d’Haïti) parle d’un nouveau départ dans le domaine de la chanson.

« Après le concours, c’est comme si je repartais à zéro. C’est comme si je venais de commencer la musique », déclare-t-il en conférence de presse, ce mardi 17 septembre, à l’est de Port-au-Prince.

Déjà, plusieurs producteurs internationaux, dont un Français, lui font miroiter des offres.

En plus de la médaille d’or, Jean Jean Roosevelt a aussi remporté le prix de la chaîne internationale TV5 Monde.

À travers ce prix, TV5 Monde s’engage à participer à la promotion des œuvres de l’artiste, pendant trois ans (2013 - 2016).

Pour sa part, ne cachant pas ses « émotions », Gianna Alexis, la femme de Jean Jean Roosevelt, assure que son conjoint a « toujours été un champion ».

« Nous sommes fiers, nous sommes trop fiers de lui », parlant au nom des autres proches.

« Mon intelligence a joué en ma faveur »

Tout en remerciant les autorités haïtiennes de la culture, l’artiste revient sur les difficultés, qu’il a dû affronter, pour aller en France et participer aux 7e jeux de la francophonie.

Seulement 4 membres, sur les 8 de son groupe, ont reçu des visas pour la France.

En compensation de l’absence de la moitié de l’équipe, « j’ai mis l’accent sur ma voix. J’ai chanté beaucoup plus et j’ai, aussi, beaucoup dansé (sur la scène) », explique Jean Jean Roosevelt.

« J’ai essayé de me mettre plus près du public, une façon pour que personne ne remarque le vide », explique-t-il, ajoutant : « mon intelligence a aussi joué en ma faveur ».

Roosevelt était face à 18 autres artistes, venus d’autres pays francophones, dont le Canada, mais aussi de la Russie.

Il affirme avoir pris le temps d’assister à toutes les prestations de ces artistes, pour ne pas répéter leurs erreurs. [srh kft rc apr 17/09/2013 14:15]



Partager