Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Tout savoir sur l'Hôpital Universitaire de Mirebalais

12/11/2012

Tout savoir sur l'Hôpital Universitaire de Mirebalais

Source : Haïti Libre


La construction du nouvel l'Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM), de 205 000 pieds carrés doté d’une capacité de 300 lits et d’un équipement à la fine pointe de la technologie est quasiment complété. De plus, cet hôpital est parmi les projets les plus ambitieux du secteur de la santé, dans l'utilisation de l’énergie solaires jamais réalisé dans un pays en développement. Doté de 1,800 panneaux solaires, l’Hôpital de Mirebalais sera le plus grand hôpital au monde, à pouvoir être entièrement alimenté par l'énergie solaire.Les Drs. Maxi Raymonville et David Walton, médecins pour PIH/Zanmi Lasante et membres de l'équipe de direction de l'Hôpital universitaire national de Mirebalais, nous donner une mise à jour sur les progrès et ce qui est à venir

.Q : Maintenant que la construction est presque terminée, sur quoi votre équipe se concentre t-elle ?« A ce stade, nous sommes actuellement concentrés presque exclusivement sur la planification opérationnelle. Nous mettons en place des structures de gouvernance et de dotation en personnel, l'élaboration de plans d'embauche, et la création de modes opératoires normalisés sur la façon dont tout se déroulera quand l'hôpital sera ouvert. Nous travaillons également sur les programmes, mis au point avec nos principaux partenaires en éducation à l'Université d'État d'Haïti, pour former des infirmières haïtiennes, des médecins, agents de santé communautaires et les autres professionnels de santé, ce qui renforcera la prochaine génération de professionnels.

Nous sommes également impatients, car le 6 novembre, le Dr Jim Yong Kim, le co-fondateur de PIH, fera sa première visite officielle en Haïti dans son rôle de président de la Banque mondiale. En l'honneur de sa visite, ZL et le ministère de la Santé sera l'hôte d'une cérémonie d'inauguration qui marquera la fin de nos efforts de construction de l'hôpital. Cet événement célèbre le partenariat de PIH/ZL avec le secteur public en Haïti, et nous sommes particulièrement enthousiasmés que le président de la République Michel Martelly sera présent.

Nous continuons à travailler avec le ministère de la Santé pour ouvrir l'hôpital dès que possible et nous aurons une cérémonie d'inauguration au début de 2013 afin de célébrer l'aboutissement de ce travail et les partenariats qui ont rendu cela possible. »

Q : Combien de personnes utiliseront l'hôpital ?« L'hôpital offrira des services de soins de santé primaires à environ 185,000 personnes dans Mirebalais et deux communautés voisines. Mais les patients d'une zone beaucoup plus large (tout le centre d'Haïti et les zones dans et autour de Port-au-Prince) seront également en mesure de recevoir des soins secondaires et tertiaires dans cet établissement. Nous pourrions voir jusqu'à 500 patients chaque jour, dans nos cliniques ambulatoires lorsque nous serons pleinement opérationnel. »

Q : Quels sont ces services de soins primaires ?« Ils comprennent entre autres, des services de santé communautaires VIH/SIDA, les soins de la tuberculose, les soins pour les maladies non transmissibles et les soins prénataux. Les patients recevront les vaccinations et le traitement de la malnutrition, par exemple, ainsi que les soins primaires de base et les soins dentaires. Nous offrirons également des services de niveau secondaire, y compris la santé mentale, la médecine d'urgence et la chirurgie générale et orthopédique. Nos services de santé aux femmes comprennent la planification familiale, la santé génésique et les soins obstétricaux d'urgence complets. Nous visons à fournir les mêmes services que vous trouveriez dans n'importe quel hôpital américain

Une fois que l'hôpital fonctionnera à pleine capacité, nous aurons plus de 30 salles de consultation ambulatoire, six salles d'opération et un espace pour accueillir des formations pour plus de 200 participants. »

Q : Combien de personnes emploiera l'hôpital ?

« Nous emploierons éventuellement plus de 1,000 personnes, dont 175 travailleurs de santé communautaires, provenant principalement de la région de Mirebalais. »

Q : Combien a coûté la construction de l'hôpital ? Et quels seront les coûts l’exploitation chaque année ?

« Grâce aux incroyables et généreux donateurs, nous avons recueilli 17 millions de dollars pour concevoir, construire, équiper et l'hôpital et les résidences, et nous avons reçu un autre 5-6 millions de dollars, en dons en nature. Quand il sera ouvert, le budget de fonctionnement de l'hôpital est estimé à environ 12,5 millions de dollars pour chacun des deux premiers exercices. PIH/ZL et le Ministère de la Santé, sont en train de finaliser le budget et les deux entités se partageront le coût de fonctionnement de l'HUM, fournissant des soins de santé de qualité aux populations pauvres par le biais du secteur public en Haïti.

Nous allons continuer à compter sur nos amis et donateurs qui croient que nous pouvons, et devons, fournir des soins de santé aux gens de partout, et en particulier pour les personnes vivant en marge de l'extrême pauvreté. Nous travaillons également sur un mécanisme de financement à long terme, avec le ministère de la Santé et d'autres sources. »

 

Q : Comment l'hôpital sera-t-il gouverné ?

« ZL et PIH vont exploiter l'hôpital, en vertu d'un protocole d'entente avec le Ministère de la Santé pour plusieurs années. Nous espérons, avec l'accord du Ministère, former un Conseil Consultatif pour le HUM peu de temps après l'ouverture de l'hôpital. Le Conseil d'Administration devrait idéalement, être composé de cadres du Ministère de la Santé, Zanmi Lasante, PIH, et des citoyens, qui seraient les défenseurs et les partisans de l'hôpital. Nous espérons que d'ici deux ans, le Conseil Consultatif pourrait devenir un Conseil d'Administration. Composition du/des conseil(s), le moment de leur formation, l'autorité, et d'autres questions connexes seront convenues avec le ministère de la Santé après l'ouverture de l'hôpital.

Finalement, le Ministère de la Santé va gérer l'hôpital, mais en attendant, nous allons utiliser une approche d'accompagnement et de mentorat pour jumeler les dirigeants haïtiens, avec des experts internationaux provenant des États-Unis et d'autres pays, qui vont aider à lancer l'hôpital, puis géreront sa transition. Cela permettra à l'HUM de démontrer les meilleures pratiques en matière de gestion de l'hôpital, et d'établir une solide équipe de direction haïtienne qui puisse faire de l'hôpital, un succès et un modèle pour les hôpitaux publics à travers le pays. »

Q : Expliquez davantage le rôle de l'hôpital dans l'amélioration des soins infirmiers et l'enseignement médical en Haïti.

« Le secteur de la santé publique d'Haïti n'a pas les ressources pour fournir des options de carrière attrayantes pour les jeunes professionnels de la santé, de nombreuses personnes décident de travailler dans des établissements privés et une grande majorité quitte le pays complètement. Nous voulons aider à retenir les professionnels de la santé du secteur public ici, en créant un environnement, qui offre des outils, des ressources, une supervision, un mentorat et l'environnement académique dont ils ont besoin, pour être satisfaits de leur emploi et progresser dans leur carrière.

À cette fin, PIH/ZL travaille en collaboration avec l'Université d'État d'Haïti, l'École Nationale des Infirmières [respectivement les écoles nationale de médecine et d'infirmières] et d'autres partenaires internationaux, pour élaborer des programmes académique, pour former les futures générations d'infirmières, de médecins et autres professionnels de santé. Nous offrons des résidences en médecine à l'HUM dans plusieurs domaines, dont la médecine interne, l'obstétrique, la gynécologie et la chirurgie.

L'hôpital servira également de site, pour les stages cliniques pour les écoles nationales d'infirmières d'Haïti, et offrira une formation d'infirmières avancées dans plusieurs domaines de spécialités, notamment les soins d'urgence, les soins intensifs néonatals, et la chirurgie. »

Q : Comment l'HUM aura un impact sur la vie économique de Mirebalais ?

« Basé sur l'expérience de PIH, l'ouverture d'un hôpital de service complet dans la localité rurale de Cange, la ville de Mirebalais peut s'attendre à voir une croissance et une opportunité remarquable avec l'ouverture de l'hôpital. Nous prévoyons une plus grande croissance économique, sous la forme de nouveaux hôtels, de restaurants et d'autres petites entreprises, pour répondre à l'accroissement des flux de marchandises et de personnes dans et hors de Mirebalais.

En fin de compte, nous estimons que l'HUM aura une incidence sur l'économie de la collectivité à trois niveaux : premièrement, l'emploi direct de plus de 1,000 collaborateurs à Mirebalais ; deuxièmement le bénéfice de ces salaires sur leurs familles et troisièmement, la croissance des entreprises, qui découlent de la réponse aux besoins de ces nouveaux professionnels. »

Q : Parlez nous de certains aspects « verts » du bâtiment et comment l'hôpital intègre des pratiques de construction durable et les technologies vertes ?

« Notre plan de technologie verte intègre des mesures de conservation de l'électricité, la ventilation et l'éclairage naturelle, une plomberie économe en eau, et un système d'énergie solaire qui est parmi les projets les plus ambitieux du secteur de de la santé solaires jamais entrepris dans un pays en développement. En fait, selon les données accessibles au public, l'HUM sera le plus grand hôpital du monde, à pouvoir être entièrement alimenté par l'énergie solaire.

En collaboration avec le Ministère de la Santé, nous avons choisi d'utiliser l'énergie solaire comme une énergie rentable, fiable et respectueuse de l'environnement pour aider à alimenter l'installation et éviter le fardeau des pannes fréquentes en Haïti. La plupart des jours ensoleillés, le système de 1,800 panneaux solaires va générer plus d'électricité que consomme l'hôpital, permettant que le surplus d'énergie, soit réinjecté dans le service public d'électricité.

En plus de l'énergie solaire, l'hôpital minimise les besoins en énergie grâce à des lampes fluorescentes à haute efficacité, des détecteurs de mouvement pour l'éclairage qui feront économiser jusqu'à 60% de la consommation d'énergie et la ventilation naturelle, qui réduit à la fois la propagation de l'infection et la nécessité de climatisation. Sur le toit, une couche réflective rafraîchit la construction et rend les panneaux solaires jusqu'à 15% plus efficace.

Toutes ces nouvelles technologies sont introduites, avec un regard vers la durabilité, tout l'équipement va être régulièrement entretenus par du personnel haïtien, qui auront reçu une formation professionnelle. »

Q : Qu'est-ce que cet hôpital symbolise pour vous ?

« L'HUM offre une opportunité incroyable d’élever le niveau des soins de santé pour nos patients en Haïti. En partenariat avec le gouvernement, nous avons la capacité de fournir des services de haute qualité en nous appuyant sur les meilleures pratiques internationales pour la délivrance des soins de santé, l'administration et l'éducation. Nous espérons que notre travail permettra d'améliorer les soins à la fois à travers notre réseau PIH/ZL et à travers Haïti. »

 



Partager