Adhérents
devenez adhérent
Recherche

La mort liquide

19/04/2012

 

Nouvelle investigation : La mort liquide

Port-au-Prince, 18 avril 2012 – Il y a un an, un clairin empoisonné avec du méthanol a tué plus d'une douzaine de personnes et handicapé ou aveuglé au moins une trentaine d’autres dans le village de Fond Baptiste.

Que faisait les diverses autorités chargées de protéger, d’investiguer, et de rendre justice?


Trois mois d’investigation d’Ayiti Kale Je n’a découvert aucune trace de protection, d’investigation ou de justice. Mais, ses journalistes ont bien discerné des pistes…

Était-ce un manque de volonté ? Pression politique ? Incapacité ? Incompétence ?

Nous laissons au lecteur le soin de conclure.

Entre temps, ce crime – et ses dégâts – pourraient se répéter à tout moment.

Pire, les autorités continuent de mystifier le public avec des promesses et des commissions tandis que l'industrie nationale du clairin périt sous le raz de marée de l'éthanol importé.

Pour de plus amples détails, lisez : La Mort liquide


http://bit.ly/HaitiLamortLiquide



Partager