Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Des migrants haïtiens périssent à la frontière Dominicaine

17/01/2006

Port-au-Prince, 12 janvier 2006
Des migrants-es haïtiens-nes périssent dans un trafic de personnes à la frontière

Au moins 24 ressortissants haïtiens dont une femme, ont perdu la vie à Navarrete, au Nord de la République Dominicaine, dans la nuit du 10 janvier 2006. On compte en outre, une trentaine de blessés. Ces voyageurs sans-papiers faisaient partie d’un groupe de plus de 60 personnes qui avaient traversé la frontière à destination de Santiago.

Les circonstances entourant le décès de ces sans-papiers ne sont pas encore éclaircies. Certaines sources font état de mort par asphyxie, (El Nacional, 11/1/06) alors que d’autres avancent l’hypothèse d’un accident : le chauffeur aurait perdu le contrôle du véhicule après avoir été pris en chasse par une patrouille de l’armée dominicaine. (Agence EFE, 11/1/06),

Cette tragédie vient s’ajouter à d’autres qui ont douloureusement marqué la migration haïtienne, notamment le trafic de personnes à la frontière.

Le GARR réitère une nouvelle fois, l’urgente nécessité pour les deux Etats de conclure un accord migratoire de nature à décourager ces traversées planifiées par des trafiquants des deux côtés de la frontière et si coûteuses en vies humaines. Le GARR adresse ses condoléances émues aux familles des victimes.


Justice et Paix Haïti nous a fait parvenir une lettre ouverte, adressée au ministre des Affaires Etrangères haïtiens, au sujet de ces morts. Pour la lire, cliquez ici.



Partager