Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Personne ne se souvient de nous, femmes et filles haïtiennes

08/09/2011

Les femmes et les jeunes filles d'Haïti sont fortement désavantagées quant à leur accès à des soins de santé élémentaires qui permettraient de mettre fin à des morts évitables de mères et de nourrissons, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié récemment.

De graves difficultés d'accès aux services de santé affectent des femmes et des jeunes filles vulnérables qui sont toujours dans des camps de personnes déplacées depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Le problème est aggravé par le fait que les dispositifs d'aide internationale ne comportent pas de mécanismes efficaces pour déceler ces lacunes et en rendre compte.

Ce rapport de 78 pages, intitulé « Personne ne se souvient de nous : Le droit des femmes et des filles à la santé et à la sécurité n’est pas protégé dans l’Haïti de l’après-séisme», décrit le manque d'accès aux soins maternels et aux services de santé procréative en Haïti depuis le séisme, alors même que la disponibilité de services de santé gratuits n'a jamais été aussi grande dans le pays.

 

Lire le rapport en anglais (format pdf)

Lire le rapport en français en format html

 



Partager