Adhérents
devenez adhérent
Recherche

CIRH

02/08/2011

 

Ce rapport est soumis aux membres du Conseil de la Commission intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (CIRH) par le Bureau de Performance et de Lutte contre la Corruption (BPLC) de la CIRH, à la demande des Coprésidents. En remettant ce rapport aux membres du Conseil, le BPLC s'est donné comme objectif de leur fournir des informations de base et à jour sur l'état d'avancement des 87 projets-­concepts approuvés par la CIRH. En ayant accès à ces données, présentées de façon systématique et réunies en un seul document, les membres du Conseil et d'autres lecteurs pourront apprécier le portefeuille entier de la CIRH et mieux comprendre les réussites de certains projets, les obstacles entravant leur réalisation, les aspects financiers des projets, ainsi que leurs échéanciers.

Pour la première fois depuis les débuts de la CIRH, des informations détaillées sur les projets approuvés ont été recueillies, assemblées et sont mises à la disposition des membres du Conseil dans un rapport.


Ces informations sont présentées sous forme d'aperçus d'une, deux, ou trois pages, selon la quantité et la qualité des données disponibles pour chaque projet et l'état d'avancement du projet en question. Les aperçus suivent la formule suivante :

• Page 1 -­ survol du projet, état d'avancement, réalisations, et obstacles;;
• Page 2 -­ aspects financiers et échéancier du projet;;
• Page 3 -­ photos et autres illustrations (lorsque disponibles).
Les informations obtenues par le BPLC pour la production de ce rapport proviennent de sources diverses, comprenant :
• Les Notes conceptuelles de projet soumises à l'approbation de la CIRH;;
• D'autres sources écrites fournies directement ou indirectement au
BPLC;;
• Des échanges avec les Conseillers sectoriels de la CIRH;;
• Des échanges avec les bailleurs de fonds, les entités exécutrices, et les instigateurs des projets, dont des membres du gouvernement d'Haïti, des représentants de pays donateurs et d'agences bilatérales et multilatérales, d'organisations non gouvernementales (ONG), ainsi que de la société civile haïtienne.

LIRE LE RAPPORT



Partager