Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Les camps de déplacés - mai 2011

21/06/2011

 

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), en support au cluster de Coordination et de gestion de camp (CCCM), continue d’implémenter la Matrice de Suivi Du Déplacement (Displacement Tracking Matrix DTM). C’est un outil de contrôle visant à recueillir les données les plus à jour sur la population des déplacés internes affectée par le séisme vivant dans les sites en Haïti. La DTM a d’abord été déployée en Mars 2010, et a été modifié (DTM v2.01) en Octobre 2010 sous la supervision de l’unité de Gestion des données de l’OIM avec la collecte de données entreprise directement par l’OIM.


Ce rapport présente les résultats du quatrième tour des évaluations de terrain de la DTM v2.0 effectuée entre Avril et Mai 2011. Durant cette période, les équipes de terrain ont visité 1,359 sites, dont 1,001 confirmés, ayant des déplacés vivant sur le site. Les résultats indiquent que la population de déplacés vivant sur les sites n’a pas considérablement changé, juste une légère diminution depuis les dernières visites2 . Une estimation de la population en Mai 2011 est d’environ 634,000 individus, ce qui représente une diminution de 7% de la population vivant dans les camps depuis la dernière analyse DTM effectuée en Mars 2011 (i.e. 680,000 individus). Depuis que la crise de déplacement a atteint son apogée en Juillet 20103, une diminution de 59% a été observée. Il faut noter que le récent décompte de la population continue d’inclure la population localisée
dans les zones environnantes du camp de déplacés de Corail, localement dénommé Cannan et Jerusalem, ainsi qu’un autre emplacement identifié près de Corail 3 appelé Ona-ville. Cette population a d’abord été évaluée en Janvier 2011 et a été incorporée, en conséquence, dans les visites et analyses DTM.


L’unité de Gestion de Données de l’OIM continue d’insister auprès des partenaires sur l’importance d’une compréhension de la méthodologie utilisée pour la DTM de façon à interpréter les résultats présentés dans ce rapport. Une attention particulière doit être accordée au fait que l’information est recueillie principalement par le biais d’entrevues informatrices, observations et comptage physique.

 

LIRE LE RAPPORT



Partager