Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Sécurité alimentaire : Situation au rouge

13/04/2011

P-au-P, 12 avril 2011 [ALterPresse] --- Les prix des produits alimentaires sont actuellement supérieurs à ceux de la période d’après le séisme du 12 janvier et de l’année 2008, qui a vu l’éclatement d’émeutes de la faim dans le pays, selon des données communiquées par les Nations Unies.

Les prix en janvier 2011 dépassent les niveaux atteints en 2008, année où des manifestations contre la faim ont éclaté dans plusieurs pays dont Haïti, indique le Cluster Agriculture.

Cette structure fait partie d’un mécanisme spécial mis en place par les Nations Unies dans des situations de désastre et réunit les différentes organisations humanitaires intervenant dans le domaine de l’agriculture.

Le pays continue d’être très vulnérable, souligne le Cluster dans un document parvenu à AlterPresse. La hausse des coûts du riz sur le marché international est complètement transmise sur le marché local et à court terme les prix dans les différents départements sont liés à Port-au-Prince.

Le Cluster signale en même temps une baisse de 20 à 30% du pouvoir d’achat pour la main d’œuvre non qualifiée par rapport à septembre 2010.

Au début d’avril, AlterPresse a observé que le prix du sac de sucre etait passé de 2 500 à 2 600 gourdes (soit 40 gdes = 1 $ us ), alors que le riz se vendait à 1 000 gourdes contre 800 gourdes avant la hausse des prix du carburant à la fin de mars.

Le Cluster agriculture préconise plusieurs interventions dont la constitution de stocks stratégiques, la facilitation de l’accès aux intrants agricoles, et une politique de protection sociale. Le Cluster recommande également un plan de sécurité alimentaire et nutritionnelle. [kft gp apr 12/04/2011 11 :20]

 

Voir une vidéo

 

 



Partager