Adhérents
devenez adhérent
Recherche

GARR

19/12/2010

 

Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés  GARR

 

 

 

La République Dominicaine appelle les Nations-Unies à vacciner la population haïtienne contre le choléra

mardi 21 décembre 2010

Note de presse, 21 décembre 2010

L’ambassadeur dominicain accrédité au siège de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) à New-York, Federico Cuello Camilo a recommandé une vaccination massive de la population dans la lutte contre le choléra en Haïti, 48 heures avant la deuxième journée de mobilisation nationale contre cette épidémie réalisée en République Dominicaine ce 21 décembre. (El Caribe, 19/12/10)

Selon le quotidien El Caribe, le diplomate dominicain a, dans un communiqué qualifié de "bilan inacceptable" le nombre de décès déjà provoqués par la maladie. « En plein XXIe siècle, il est inacceptable que nous assistons avec passivité à la mort de tant d’êtres humains tandis que beaucoup d’autres continuent d’être affectés par ce mal du Moyen-Age », a déclaré pour sa part, le ministre des Affaires Etrangères, Carlos Morales Troncoso cité dans le communiqué.

Le 13 décembre écoulé, les responsables dominicains avaient annoncé la mise en branle d’une stratégie sanitaire conjointe de prévention contre le choléra à travers le territoire , associant, entre autres, le Ministère de la Santé Publique, la Fédération Dominicaine des Municipalités et la Commission Nationale contre le Choléra.

Au cours d’une intervention diffusée le 15 novembre 2010 sur les ondes d’une station de radio haïtienne, Radio Kiskeya, deux médecins de carrière, les Drs Bontemps et Jean-Baptiste, avaient souligné l’importance d’une vaccination massive de la population haïtienne dans toute stratégie de lutte contre le choléra.

Le bilan des victimes de l’épidémie en Haïti, de la mi-octobre au 20 décembre, s’établit à 2591 personnes et 63711 hospitalisées. En République Dominicaine, 62 cas ont été recensés et 56 déjà traités ; aucun décès n’a été enregistré.

 



Partager