Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Reconduite à la frontière de mineurs

15/06/2010

Communiqué de presse de La Cimade Guyane
1er juin 2010


Le mercredi 26 mai 2010, deux enfants de 2 et 3 ans ont été reconduits à la frontière avec leur mère, elle-même interpellée la veille par la police aux frontières. En tout début de matinée, ces enfants ont été emmenés dans l’enceinte du centre de rétention de Cayenne Rochambeau, dans l’attente de leur reconduite qui a eu lieu à 9h.

Le maintien d’enfants en rétention auprès d’un de leurs parents, préalablement à leur reconduite, a été constaté à plusieurs reprises par La Cimade.

Notre association dénonce vivement la reconduite d’enfants mineurs accompagnant leur parent retenu et rappelle que la reconduite des mineurs est prohibée en droit français.
Leur détention est également très strictement encadrée en droit international qui prévoit qu’elle ne doit intervenir qu’en dernier ressort.

En outre, le centre de rétention de Cayenne Rochambeau ne figure pas parmi les centres de rétention habilités à recevoir des familles, en dehors du cadre des visites.

La Cimade relève également que la reconduite des enfants s’est déjà produite plusieurs fois sans l’accord des parents retenus, notamment parce que l’autre parent était en situation régulière.

Enfin, les quelques heures séparant bien souvent le placement au centre de rétention du parent et sa reconduite à la frontière avec son enfant ne permettent nullement que l’enfant soit reconduit dans des conditions matérielles décentes.

La Cimade demande que cesse tout placement en rétention d’enfants et de leurs familles. Elle demande le strict respect des textes internationaux en particulier la convention internationale de protection des droits de l’enfant, dont la France est signataire, qui prévoit que toute décision de l’Administration doit être prise en fonction de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Contact :
La Cimade Guyane
05 94 30 03 14
cimade.guyane@yahoo.fr

 



Partager