Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Veterimed gagne le 1er prix

17/11/2005

Le projet Let Agogo a remporté le 1er prix des 20 finalistes des meilleurs projets sociaux sélectionnés parmi 1600 qui ont participé au concours conjoint de la CEPAL et de la Fondation Kellogg qui se déroulait à Santiago, Chili, ces 10 et 11 novembre. Parmi les critères retenus pour sélectionner les cinq meilleurs projets, Mme Nahra Rey de Marulanda, Colombienne, membre du conseil des notables qui composaient le jury a souligné l’impact sur les communautés, la possibilité du projet de s’étendre et se multiplier, la création d’un capital social, et la capacité de générer des revenus pour les producteurs des pays du Sud.

« Let Agogo est la preuve qu’il est possible de produire en Haiti, et de produire différement »a affirmé Michel Chancy, directeur de Veterimed, et promoteur des laiteries Let Agogo, actuellement au nombre de 10 dans le pays. « En participant à cette foire, je me rends compte qu’Haiti a vraiment des problèmes, mais les autres pays de la région ont beaucoup de problèmes similaires aux nôtres » a pour sa part affirmé Fritz Joseph, coordonateur de l’APWOLIM (Association des producteurs de lait de Limonade), membre de la délégation haitienne à Santiago. « Nous allons nous battre pour que Let Agogo puisse répondre aux besoins du marché » a-t-il ajouté, en faisant référence à la quantité de lait importé qui envahi le marché haitien.

Les 4 autres projets gagnants sont de l’Argentine, du Guatémala, et deux du Brésil. Le CEPAL et la fondation Kellogg annoncent la tenue de ce concours annuel pour les 4 prochaines années.

Il s’agit selon Dr. Hanmin Liu président du directoire de la fondation W.K. Kelogg de mettre en valeur des projets communautaires innovateurs dans la recherche de résolution de problèmes sociaux dans la région. Bombardé de questions sur la détérioration des conditions de vie sur le continent dans le cadre de la globalisation, M. Liu reconnaît cette situation, et espère que ce concours favorisera la recherche de solutions originales. « Les projets présents ici, nous apportent de la lumière » a-t-il lancé lors de la cérémonie de remise de prix.

Il s’agit pour la plupart de projets s’adressant à des populations marginalisées et qui ne bénéficient d’aucune aide gouvernementale locale. Le Brésil tient le haut du pavé avec 9 projets sélectionnés, l’ARGENTINE, 3, la Colombie, 2 le Chili le Guatemala, le Paraguay, le Pérou, Haiti et la Bolivie avaient chacun un projet sélectionné parmi les 1600 projets considérés. « Toutes ces initiatives se sont investies dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités dans leur pays, et apportent des éléments novateurs dans l’amélioration de la santé, l’éducation, la nutrition, la production agricole, et la création de revenus pour ces habitants généralement des secteurs marginalisés les plus pauvres des sociétés » peut on lire dans le document de présentation de la CEPAL (commission économique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, membre des Nations Unies)

Les projets oeuvrent dans les domaines suivants : santé communautaire, éducation de base, programmes jeunesse, développement rural, agricole, nutrition, sécurité alimentaire favorisant la génération de profits des populations visées.

Durant les 2 jours de la foire, les promoteurs des projet, en plus d’un kiosque ouvert au public, avaient la possibilité de présenter durant 20 minutes, les grandes lignes de leur projet devant un jury de notables composé de 5 membres.

LA CEPAL est une des cinq commissions régionales des Nations Unies, fondée en 1948 pour contribuer au développement économique et social de la région, coordonner les actions de promotion de la région, renforcer les relations économiques entre les pays, et promouvoir le développement social.

La Fondation Kellogg a été créée en 1930 par le philantrope américain Will Keith Kellogg dans le but d’aider les gens à s’aider eux même en mettant en pratique les connaissances existantes, et les ressources à leurs dispositions dans le but d’améliorer leurs condition de vies, et celle des générations futures.

En remportant la première place de ce concours prestigieux, Lèt Agogo et les producteurs de lait de notre pays offre non seulement à la communauté latino américaine mais aussi a l’opinion nationale une image positive et constructive d’Haïti.



Partager