Adhérents
devenez adhérent
Recherche

GARR

17/06/2009

 

Les enfants marchent et s’expriment sur les droits à l’égalité
et à l’enregistrement

 

A Belladère comme à Port-au-Prince, diverses activités liées en particulier aux droits à l’égalité et à l’enregistrement ont marqué la célébration de la Journée Nationale de l’Enfant, le 14 juin 2009.

Plusieurs centaines d’écoliers ont entamé une marche à travers la ville frontalière de Belladère pour revendiquer l’égalité pour tous les enfants quels que soient leur origine, leur filiation, leur couleur ou leur sexe.

Ce défilé a été entrecoupé de socio-drames demandant une protection en faveur des enfants à besoins spéciaux et ceux-celles qui se retrouvent dans la migration.

Les marcheurs-marcheuses ont aussi réclamé la fin du système des enfants en domesticité communément appelés restavèk. Ces mineurs-es laissés à la merci de la famille d’accueil et exposés à toutes sortes d’abus, grandissent privés d’actes de naissance, donc non reconnus voire protégés par L’Etat haïtien, pourtant signataire de la Convention relative aux Droits de l’Enfant.

Cette marche des écoliers de Belladère s’inscrit dans le cadre du Projet binational " Dialogue et Rapprochement entre les communautés de Belladère et d’Elias Piňa" intégré en Haïti par le GARR et Sant Pon Ayiti.

A Port-au-Prince, toujours à l’occasion du Jour National de l’Enfant, plus d’une quinzaine d’affiches sur les droits humains ont été proposées à la réflexion des enfants du Club Taïno, une institution culturelle d’éducation à la citoyenneté. Outre le droit à un environnement sain, à la sécurité, à l’éducation, un accent particulier a été mis sur le droit à l’enregistrement, un droit fondamental qui ouvre les portes à tous les autres droits. Les enfants-membres du Club et les parents présents ont également été sensibilisés sur la nécessité de mettre en sûreté leurs actes de naissance dans cette période cyclonique à peine entamée.

Des paquets-cadeaux comprenant un T-Shirt avec l’inscription : " Un seul drapeau, une seule nation, un seul formulaire d’acte de naissance"¹ ont été offerts aux participants-es.

¹ Cette inscription renvoie au slogan de la campagne de Plaidoyer menée par le GARR et ses alliés pour le Droit à l’enregistrement de tous les Haïtiens/Haïtiennes sans discrimination et sans exclusion.


Lisane André
Responsable de la Section Communication & Plaidoyer
GARR



Partager