Adhérents
devenez adhérent
Recherche

GARR

11/06/2009

 

L’Ambassadeur de l’UE en Haïti visite les organisations
 de droits humains de la frontière

Note de presse, 9 juin 2009


Dans le cadre d’une visite au Bas Plateau Central le 03 juin 2009 pour faire le suivi de projets financés par l’Union Européenne (UE) dans cette zone, l’ambassadeur de l’Union Européenne en Haïti, M. Francesco Gosetti a rencontré le GARR, des comités de Droits Humains haïtiens et dominicains membres du Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS) ainsi que des autorités locales de cette partie de la frontière. `
Accompagné de deux membres de son équipe, M. Gosetti s’est entretenu avec des moniteurs et monitrices de Belladère, de Lascahobas et d’Elias Piňa ainsi qu’avec des membres de la population bénéficiaires des actions du GARR et du RFJS en matière de lutte contre la traite et le trafic de personnes.

Au cours de la rencontre à Belladère, l’ambassadeur a été informé des réalisations du projet contre la traite et le trafic de femmes et d’enfants financé par l’Union Européenne. Selon le responsable de la Section Droits Humains et Migration au GARR, M. Patrick Camille, ce projet a permis au RFJS de se renforcer sur le plan logistique, organisationnel et de la formation. Le RFJS a mis en place une base de données et dispose désormais d’un système qui permet aux différents comités de mieux communiquer entre eux via Internet.

Le projet a aidé également à la formation d’un groupe de 60 personnes aptes à réaliser des activités de sensibilisation sur la traite et le trafic dans leur communauté. Il a facilité, a poursuivi M. Camille, la réinsertion scolaire de plus de 500 enfants rapatriés et/ou exposés à la traite, l’accompagnement économique de 200 femmes cheffes de familles trafiquées ou rapatriées et/ou vulnérables et la sensibilisation de la population et des autorités de l’Etat autour de cette problématique.

A Lascahobas, l’ambassadeur Gosetti a eu des entretiens avec des bénéficiaires de l’aide de l’UE dont des élèves, directeurs d’écoles et multiplicateurs-multiplicatrices du Réseau. « L’expression de solidarité entre vous-mêmes est la plus importante », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur Gosetti s’est rendu également dans la ville frontalière d’Elias Piňa où il a conversé avec le maire adjoint, M. Cayetano Cubilete ainsi qu’avec le Comité local de droits humains.

Au cours de cette rencontre tenue à la Mairie d’Elias Piňa et déroulée en présence, entre autres, de M. Eusebio Peňa, directeur de Plataforma Vida, l’une des organisations d’appui au RFJS basée au sud de la République Dominicaine, les problèmes auxquels font face les usagers des marchés frontaliers ont été abordés.

La Coordonnatrice du GARR, Mme Colette Lespinasse a souligné l’absence de règlements régissant le fonctionnement des marchés frontaliers et d’accords commerciaux entre les deux pays, tandis que M. Peña a parlé de la persistance de certaines violations graves de droits humains à l’encontre de la population haïtienne en République Dominicaine, malgré les efforts déployés par le RFJS et d’autres organisations de droits humains. De son côté, le maire adjoint d’Elias Piňa a mis l’accent sur les bonnes relations qui existent entre les maires des villes frontalières et des collaborations fructueuses qui se développent entre eux.

Pour sa part, le délégué de l’UE a encouragé Haïti et la République Dominicaine à concevoir et mettre en œuvre des projets qui envisagent des solutions durables aux problèmes communs de la frontière.

Il a également annoncé l’intention de l’UE de financer l’asphaltage du tronçon de route reliant Lascahobas jusqu’à la frontière de Belladère dont les travaux, selon les études déjà réalisées, coûteraient environ 25 millions d’euros.

Lisane André
Responsable de la Section Communication & Plaidoyer
GARR



Partager