Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Fédération des Associaitons Franco-Haïtiennes de Guadeloupe

08/12/2008


Agression d’un Haïtien en Guadeloupe : note de la FAFGH



Gosier, le 17 novembre 2008 - Fédération d’Associations - Franco-Haïtiennes de Guadeloupe

Mr le Préfet de Guadeloupe,

Un jeune haïtien qui répond au nom de PIERRE Johny, né le 09 juin 1974 à Léogâne en Haïti a été victime d’une agression physique à l’Autre bord dans la commune du Moule. Il est le père d’une fille âgée de 17 mois. Sa compagne habite actuellement en métropole avec sa fille. Il explique qu’il est arrivé en Guadeloupe en septembre 2002. Sans papier, il vit de ses petits boulots.

Le lundi 03 novembre 2008 aux environs de 6h du matin, alors qu’il est parti à vélo chercher un petit job pour subvenir à ses besoins. Sur le chemin, une Renault Mégane grise l’a dépassé. L’immatriculation n’a pas pu être fournie. Cette voiture conduite par une jeune femme avec à son coté un homme en civile. Voyant que là où il devait se rendre cette dernière y était garée. Il a vite compris qu’il était surveillé. Pris de panique, ce dernier a rebroussé chemin en empruntant la direction de St François. Les occupants de cette voiture, l’auraient poursuivi, avec insistance ils l’invitaient à s’arrêter. Par peur, il n’a pas obéi. La conductrice a tenté de l’attraper à pied, n’ayant pas pu arriver à ses fins, elle a fait appel à son collègue qui a fait demi-tour au volant de cette même voiture. Il a entendu crier les freins de ce véhicule, soudainement il s’est senti heurté et s’est retrouvé au sol avec les deux os de la jambe droite fracturés.

Alors qu’il s’est retrouvé par terre, sans se soucier des dégâts occasionnés, ses poursuivants continuaient calmement une conversation téléphonique. Après un laps de temps, il a également vu arriver à proximité, la gendarmerie qui discutait avec ses agresseurs. Aucune intervention n’a été faite à son niveau par ces fonctionnaires. Aucun statut de gardé à vue n’a été prononcé. Les concernés auraient fait appel aux pompiers qui ont prodigués les soins d’urgence. Le SAMU a assuré l’acheminement vers le CHU. En dépit de la gravité de son état, dans l’ambulance la victime aurait essuyé durant son trajet quelques remarques très peu professionnelles de la part des soignants. Ils l’ont quand même accompagné jusqu’au CHU de Pointe à pitre où il a été opéré le soir même.

Le cabinet de Mr José GALAS à la rue Nozière, Pointe à pitre aurait été saisi pour traiter cette affaire. Celui-ci aurait exigé la suspension immédiate de la garde à vue qu’on lui a signifié par la lecture d’un document que la victime a signé par la suite.

Nous rappelons que Mr PIERRE Johny, étant sans couverture sociale il est actuellement en convalescence et dépend totalement de la bonne volonté des uns et autres sans qui il ne peut rien faire. Les soins à domicile doivent être payés à l’acte de sa poche.

Devant de tels agissements, la Fédération d’Associations Franco-Haïtiennes de Guadeloupe (FAFHG) entend faire valoir sa désapprobation et proteste contre cette atrocité dont la cible a été une nouvelle fois un haïtien. Constatons cette violation flagrante des droits de l’homme, notre organisation réclame la mise en œuvre des dispositions imposées par la loi. Elle sollicite en conséquence :

- Une excuse publique de la part des agents impliqués.

- Que la justice soit faite afin que ces derniers soient sanctionnés à la hauteur de l’acte

- Le respect des droits des haïtiens vivant en Guadeloupe

- Réparation pour la victime

- La cessation immédiate de cette chasse aux haïtiens

C.C/ - Consulat Général d’Haïti - Mr le procureur de la république - Mr le ministre de la justice - La LDH Guadeloupe - le Collectif Contre la Xénophobie - les médias de Guadeloupe et de France – Mr le président de la république - Amnesty international – Collectif Haïti de France

Les organisations signataires : FAFHG, Association PYRAMIDE, Association CODIG, ACHAG, L’Association des étudiants haïtiens aux Antilles-Guyane, LDH Guadeloupe

FEDERATION D’ASSOCIATION FRANCO-HAITIENNES DE GUADELOUPE (FAFH.G) Route de la colline 500 pas, Maison Robinet Mare-gaillard 97190 - Gosier Tel : 0690 474 405 / 0690 420 168 E-mail :federation.guad@yahoo.fr http://www.federationfrancohaitiennes-gp.com Siret : 50761174700019



Partager