Adhérents
devenez adhérent
Recherche

GARR

05/08/2008

 

Publication du Rapport annuel 2007 du Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés:
Le GARR plaide pour une gestion multilatérale de la migration



Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a publié son rapport annuel sur «la situation des Droits Humains des Migrants Haïtiens en 2007». Ce document d’une soixantaine de pages, présente à travers six chapitres, la situation migratoire des Haítiens-Haïtiennes dans le monde et les principales activités et études réalisées par l’institution.

Le rapport contient un ensemble d’encadrés avec des témoignages et des tableaux statistiques sur le nombre de rapatriés-es, réfugiés-es et victimes de la traite et du trafic de personnes en 2007.

Selon les données collectées par le GARR et des organisations partenaires, la République Dominicaine a rapatrié 13 116 Haïtiens-Haïtiennes en 2007, un chiffre inférieur à celui enregistré durant les quatre années précédentes. D’un autre côté, 19512 personnes victimes de trafic et de traite ont été recensées. En outre, les trafics de personne et les rapatriements s’opèrent de plus en plus, dans des points non officiels de la frontière, souligne le rapport.

Le non-respect des droits socio-économiques de la population explique en grande partie la tendance de plus en plus élevée des Haïtiens à laisser le pays, selon le rapport. Toutefois, le GARR observe une migration sélective pratiquée par certains pays qui ferment leurs portes à la main-d’œuvre ouvrière alors qu’ils attirent les intellectuels et professionnels haïtiens.

Enfin, le rapport préconise une gestion multilatérale de la migration permettant aux Etats et au gouvernement d’adopter des politiques et des lois intelligentes et justes pour d’une part, régulariser et sécuriser le déplacement des migrants-es par la lutte contre la traite et le trafic et par une gestion de la main-d’œuvre migratoire ; et d’autre part, d’améliorer les conditions de vie et de travail des migrants-es, de protéger leurs droits et ceux de leurs descendants-es dans les sociétés d’accueil et aussi de s’attaquer dans les pays d’origine aux causes structurelles de la migration.

Le rapport annuel du GARR sur «la situation des Droits Humains des Migrants Haïtiens en 2007» est disponible sur le site de l’institution . Cliquez : http://www.garr-haiti.org/spip.php?article347.

Lisane André
Responsable de la Section Communication et Plaidoyer

GARR
69, Rue Christ-roi
Port-au-Prince, Haïti
Téléphone (509) 22-45-6525
 e-mail: garrhaiti@yahoo.com
 site : www.garr-haiti.org



Partager