Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Gisti

25/07/2008


Nouvelle publication du Gisti - Groupe d'Information et de Soutien des Immigrés

Quel statut pour les réfugiés environnementaux ?


Selon le programme Environnement des Nations unies, la dégradation de l’environnement pourrait conduire jusqu’à 50 millions de personnes de plusieurs régions du monde à prendre la route de l’exil d’ici 2010. Réfléchir sur la nécessité d’offrir, si ce n’est un statut, du moins une protection aux réfugiés environnementaux implique donc d’avoir quelques connaissances sur le phénomène des déplacements de population hier, aujourd’hui et demain et d’explorer le lien entre migrations et environnement. Mais c’est aussi s’interroger sur : le terme de « réfugié environnemental » est-il adapté ? Doit-on réfléchir à une révision de la Convention de Genève ou imaginer un autre outil international ? Si une protection internationale devait s’imposer, quel serait son contenu et à qui devrait-elle profiter ? Et, au fond, faut-il une protection spécifique ? Sur un sujet aussi prospectif et, par voie de conséquence, aussi éloigné des dossiers et pratiques quotidiens du Gisti, une très riche réflexion a été menée, avec la contribution d’« experts » tout au long de cette journée.

Juin 2008, 40 pages, 8 € + 1,7 € de frais d'envoi
ISBN 2-914132-54-9

Sommaire détaillé

Introduction

Migrations et environnement, état des savoirs sur une relation méconnue
François Gemenne, chercheur au Centre d’études et de recherches internationales (Paris) et au Centre d’études de l’ethnicité des migrations (Liège)

De l’exode écologique aux réfugiés environnementaux
Quel problème ? Quelles approches ?
Chloé Vlassopoulou, maître de conférence en sciences politiques, Université de Picardie

Quelle protection juridique pour les réfugiés écologiques ?
Christel Cournil, maître de conférence en droit public, Université Paris XIII

Site Internet :  http://www.gisti.org





Partager