Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Fédération d’Associations Franco-Haïtiennes de Guadeloupe

22/04/2008


Guadeloupe, le 17 avril 2008
Fédération d’Associations
Franco-Haïtiennes
de Guadeloupe(FAFHG)



Mesdames et Messieurs les Autorités Publiques Haïtiennes,

La Fédération d’Associations Franco-Haïtiennes de Guadeloupe (FAFHG) est une organisation apolitique et non religieuse, vieille de neuf mois. Elle est le résultat d’un travail assidu entre haïtiens et sympathisants vivant dans ce département français d’Amérique.

Notre but premier est d’améliorer l’image de l’homme haïtien dans ce département. Pour ce faire, nous utilisons non seulement notre capacité de rassembler, mais aussi de tisser des liens avec d’autres associations de la France hexagonale et des autres DOM, en l’occurrence la Martinique et la Guyane.

Nous sommes en pleine préparation de la fête de notre bicolore le 18 Mai 2008.
Mais depuis plusieurs jours, notre organisation observe impuissamment, avec consternation et stupéfaction, l’aggravation de la situation socio-économique de la population haïtienne. Ce qui engendre des émeutes entre elle et les garants de la sécurité publique. Nous ne pouvons que déplorer ces victimes de la faim dans la défense de leurs justes revendications.

De plus en plus, nous assistons tristement à une paupérisation ascensionnelle de toutes les couches de la société haïtienne. Ce qui nous vaut le triste record d’être le pays le plus pauvre du continent américain. Cela en dépit de la richesse de son sous-sol en métaux précieux voire du pétrole dont le prix n’arrête de grimper sur le marché international. A notre humble avis, cela devrait interpeller les dirigeants du pouvoir public pour oeuvrer dans le sens de l’amélioration de la qualité de vie de cette population dont ils ont la responsabilité.

Serait-il excessif de rappeler qu’un pays qui se développe est un pays stable, organisé, ayant un projet de société cohérent et rigoureux. Loin de nous l’intention de donner des leçons dans votre secteur de compétence, ni de dicter des comportements à adopter. Mais cette crise qui ronge  encore la première république noire libre et indépendante risque de perdurer si aucune décision urgente et concrète n’est prise immédiatement.

Manger pour une population correspond en effet à un besoin primaire qui devrait faire partie des priorités de l’Etat. Il est totalement anormal, impensable voire inadmissible, après plus de deux siècles d’indépendance politique, conquise au prix du sang, que ce peuple qui est le nôtre doive encore lutter pour la survie. Ce qui force malencontreusement certains à regretter une certaine période pathétique de notre histoire durant laquelle il y avait à manger. Quel dommage !

La violation des droits de l’homme dont ont été victimes certains mécontents, tente de renouer avec un passé que nous avons cru révolu. Ce précédent qui nous porte bien des fois préjudice, nous croyons qu’il n’est pas réjouissant de le réafficher sur la scène nationale et internationale.

Face à de telles situations, notre organisation adresse sa sympathie et sa solidarité à toutes les familles endeuillées et aux personnes qui sont victimes dans les dernières manifestations, à cause de leurs justes revendications. Notre organisation ne saurait garder le mutisme, c’est-à-dire sans se prononcer devant la souffrance de nos frères et soeurs qui croupissent dans la misère et qui sont prêts à accepter toutes les humiliations pour pouvoir se nourrir et nourrir leurs enfants. Ce qui serait contraire à notre vocation.

La fédération et ses sympathisants exigent dès aujourd’hui une issue à cette crise qui ne fait que détruire ce pays déjà trop fragile et fragilisé par la pauvreté, source de conflits sociaux et de guerre fratricide. Ce dénouement devra être non démagogique et devra permettre au pays de recouvrer sa stabilité.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les Autorités Haïtiennes, l'expression de nos patriotiques salutations.

Pour la fédération,
Dr BELOT Mathieu,
Président

FEDERATION D’ASSOCIATION FRANCO-HAITIENNES DE GUADELOUPE (FAFH.G)
Route de la colline 500 pas, Maison Robinet
Mare-gaillard 97190 - Gosier
Tel : 0690 474 405 / 0690 420 168
Fax : 0590 868 214
E-mail :federation.guad@yahoo.fr



Partager