Adhérents
devenez adhérent
Recherche

«La propagation communautaire progresse à grand pas en Haïti»

14/05/2020

Haïti constate ces derniers jours une nette hausse des cas de coronavirus sur son territoire. Les autorités sanitaires ont dépisté 1 408 personnes, 234 d’entre elles ont été testées positives, 18 malades sont décédés des suites du Covid-19. Comparés à d’autres pays, ces chiffres peuvent sembler relativement faibles. Mais les médecins haïtiens tirent la sonnette d’alarme : « La propagation communautaire progresse à grand pas en Haïti », écrit ce jeudi le journal haïtien Le Nouvelliste. Entretien avec Frantz Duval, rédacteur en chef du quotidien.

 

Le Nouvelliste met à sa Une ce jeudi le cri d’alarme de l’hôpital Saint-Luc, à Port-au-Prince. C’est là qu’est installée une unité de traitement des infections respiratoires aiguës qui a jusqu’à présent reçu la majorité des malades du Covid-19 en Haïti. Combien de patients y ont été pris en charge et quelles sont aujourd’hui les principales difficultés de l’hôpital ?

 

Frantz Duval : L’hôpital a déjà reçu 280 patients. Quatre-vingt-dix d’entre eux ont été hospitalisés. Trente-huit malades y sont actuellement hospitalisés pour une capacité de 40 lits dont dispose l’unité spécialisée dans les maladies respiratoires. L’hôpital Saint-Luc lance donc un cri d’alarme parce qu’il est à bout. On doit augmenter la capacité d’accueil, pousser les murs, faire d’autres installations. Mais surtout, l’hôpital alerte sur le fait qu’il ne dispose pas d’assez d’oxygène pour en faire bénéficier tous les patients qui en ont besoin. Il n’y a pas non plus assez d’équipements de protection pour les soignants. L’augmentation du nombre de malades nécessite beaucoup de médecins et d’infirmières. Les équipements de protection fondent à vue d’œil. Il faut dire que personne n’a été préparé à subir le flux de patients qui est en train d’arriver, particulièrement à l’hôpital Saint-Luc, qui a été le premier centre hospitalier dans la région de Port-au-Prince à recevoir les malades du Covid-19 et qui reste encore aujourd’hui celui qui reçoit le plus grand nombre de patients.

 

[Lire la suite de l'article ici]



Partager