Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Haïti - Rép Dom : Sonia Pierre

09/10/2006

Haïti-R. Dominicaine-USA-Droits Humains
La militante dominico-haïtienne Sonia Pierre lauréate du Prix Robert Kennedy des droits humains 2006


Cette distinction, qui vient récompenser son engagement aux côtés des immigrants haïtiens en république voisine, lui sera remise le 17 novembre par le Sénateur américain Edward Kennedy
Posté le dimanche 8 octobre 2006
Par Radio Kiskeya

Le Prix Robert F. Kennedy des droits humains 2006 a été attribué à la militante dominico-haïtienne Sonia Pierre pour sa lutte en faveur du respect des droits des immigrants haïtiens et de leurs descendants en République Dominicaine, rapporte dimanche l’agence en ligne locale Espacinsular.

Fondatrice et responsable du Mouvement des femmes dominico-haïtiennes (MUDHA), Madame Pierre est la deuxième personnalité de la Caraïbe à recevoir ce prestigieux prix international destiné à attirer l’attention du monde sur de graves cas de violation des droits humains. Elle est récompensée pour ses prises de position courageuses et ses dénonciations constantes des nombreuses violations de leurs droits fondamentaux dont sont victimes quotidiennement les haïtiens et dominicains d’ascendance haïtienne, estimés à environ un million de personnes. L’action de MUDHA a largement contribué à éveiller la conscience de l’opinion publique dominicaine et internationale sur le sort injuste et le traitement inhumain réservé à toute une communauté vieille d’un siècle.

Sonia Pierre a été aussi à l’origine de la condamnation prononcée l’année dernière par la Cour interaméricaine des droits humains (CIDH) contre l’Etat dominicain pour son refus d’accorder la nationalité dominicaine à Dilcia Jean et Violetta Bosicot, deux petites nées de parents haïtiens, mais de l’autre côté de la frontière.

"Le niveau de violence contre les immigrants haïtiens et leurs descendants en République Dominicaine est très alarmant", a averti Gay McDougal, expert indépendant de l’ONU sur la question des minorités et un des membres du jury du 37e Prix Robert Kennedy.

Née en territoire dominicain et engagée depuis les années 70 dans la défense des immigrants, Sonia Pierre fait face constamment à l’hostilité des secteurs ultranationalistes dominicains qui ont déjà menacé à plusieurs reprises de lui retirer sa nationalité.

La militante dominico-haïtienne recevra le prix le 17 novembre prochain des mains du Sénateur Edward Kennedy au Caucus Room du Sénat américain, à Washington. La cérémonie se déroulera dans le cadre d’une soirée de gala dont la présentatrice sera Ethel Kennedy, veuve de Robert Kennedy et belle-sœur du Président assassiné John Fitzgerald Kennedy.

Tout comme son illustre frère dont il fut le ministre de la justice, Robert Kennedy, surnommé Bobby, a disparu dans des conditions mystérieuses jamais élucidées. Probablement victime d’un complot, il a été abattu le 8 juin 1968 par Sirhan Sirhan dans un hôtel de Californie peu après une victoire prometteuse dans les primaires démocrates alors qu’il était candidat à l’investiture du parti dans la course à la Maison Blanche. spp/RK

--



Partager