Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Le premier ministre fustige des policiers ayant provoqué des incendies

19/02/2020

Le Premier ministre démissionnaire haïtien Jean-Michel Lapin a fustigé mardi les policiers qui ont incendié les stands du carnaval à Port-au-Prince, dénonçant des «actes barbares» qui «ne cadrent pas avec la démocratie». Lundi soir, à l'issue d'une manifestation de policiers, des incendies ont ravagé la quasi-totalité des stands construits sur la place du champ de Mars, à quelques centaines de mètres du palais présidentiel. Le carnaval national est prévu les 23, 24 et 25 février.

«Le comportement de ce groupe de citoyens, ces policiers et policières, a placé la population qui était là dans une situation difficile car ils ont (procédé à) des tirs et ont incendié des biens publics», a dit Jean-Michel Lapin à la presse mardi. «Ces actes barbares, illégaux, inadmissibles et indignes du policier, viennent rappeler la violence aveugle des extrémistes et des terroristes», a-t-il ensuite dénoncé dans un communiqué.

Lire l'article complet.



Partager