Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Haïti : un président sans soutien et sans Parlement

13/01/2020

Les élections législatives, prévues en novembre 2019, n’ayant pas été organisées, le parlement haïtien va devenir caduc ce lundi 13 janvier. En pleine crise politique, le président Jovenel Moïse gouvernera par décret.

 

Une grave crise politique

Une fois de plus, Haïti traverse une grave crise politique. Crise institutionnelle d’abord, puisque le pouvoir législatif ne sera plus en état de fonctionner à partir du lundi 13 janvier, date de la rentrée parlementaire. La Chambre des députés sera donc désormais déserte. Quant au Sénat, il sera incomplet : au moins un tiers des sénateurs, sinon le double, un doute persistant quant à la durée du mandat d’un tiers des élus, laissent un siège vide.

Lire l'article complet ici.

 



Partager