Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Sécurité alimentaire

04/04/2005

PLATE FORME NATIONALE DE SECURITE ALIMENTAIRE
Siège : GHRAP, Impasse Baron # 22, Haut Turgeau, Port-au-Prince
Tél.: 245-5145

Lancement de l'Observatoire sur la situation des populations vulnérables en Haïti

La Plate Forme Nationale de Sécurité Alimentaire (PFNSA), composée de 19 institutions haïtiennes et internationales de promotion du développement, a mis en place en avril 2004 un observatoire sur la situation économique et sociale des populations vulnérables en Haïti.

L'observatoire a comme objectifs :

1. de documenter la question de l'insécurité alimentaire en Haïti, qui frappe de façon chronique 48% de la population haïtienne qui n'arrivent pas à se procurer une alimentation adéquate équivalant à 2240 calories par tête et par jour et la malnutrition qui atteint 30% d'enfants de moins de cinq ans.

2. de poser le problème des groupes vulnérables et de rechercher des solutions à la dégradation les conduisant vers la misère et la pauvreté.

Dans le cadre des travaux de l'observatoire, un cadre d'analyse sur la vulnérabilité à l'insécurité alimentaire en Haïti a été conçu en vue de mieux appréhender la situation, d'envisager les ajustements nécessaires et d'examiner l'efficacité et l'adéquation des politiques et programmes nationaux.

Une base de données est en train d'être constituée en vue d'analyser périodiquement les problèmes des groupes vulnérables, les besoins cruciaux identifiés dans les différentes régions du pays et de préciser les facteurs d'insécurité alimentaire.

L'analyse systématique et le suivi de la situation de l'insécurité alimentaire en Haïti s'effectuent régulièrement et doivent aboutir à la publication de divers rapports d'ateliers et de synthèse sur les vulnérabilités, les problèmes spécifiques des différents groupes vivant dans la précarité.

L'observatoire aura aussi à formuler des recommandations à propos de politiques économiques et sociales pouvant assurer réellement le dépassement de l'insécurité alimentaire en Haïti.

Dans sa démarche, la PFNSA entend travailler en étroite relation avec tous les segments de la Société Civile haïtienne concernés.

La demande la plus importante de la PFNSA aux autorités haïtiennes concerne la dotation du pays d'un plan national de sécurité alimentaire afin d'éviter l'émiettement des actions, de conjuguer les efforts vers un redressement du secteur agricole et de freiner la dégradation économique et sociale du pays.

De plus la PFNSA recommande un ensemble de mesures tels que :

a) les investissements pouvant permettre de valoriser les potentialités du secteur agricole

b) l'adoption de mesures douanières et fiscales favorables au développement de la production de biens alimentaires dans le pays

c) la prise en compte dans le budget national d'un programme de lutte contre le chômage et le sous emploi.

d) la mise en place d'un cadre juridique et institutionnel, comportant un ensemble de lois sur la sécurité foncière, la protection de l'épargne, la décentralisation et la participation, favorables à l'amélioration de la sécurité alimentaire.

Combattre l'insécurité alimentaire, un devoir citoyen !

Assurer la sécurité alimentaire, une obligation de l'État !

Port-au-Prince, le 15 mars 2005

____________________
Margareth Mathurin
Représentante de la PFNSA


Les institutions membres :

1. l’AGRO Action Allemande (AAA)
2. Action Aid
3. l’Association Française des volontaires du Progrès, (AFVP)
4. le Bureau de Nutrition et Développement
5. Centre de Recherche et d’Action pour le Développement (CRAD)
6. la Coordination des Opérations de Développement de l’Eglise Méthodiste en Haïti (CODEMH)
7. le Comite Protos Haïti (CPH)
8. le Centre International de Coopération pour le Développement Agricole (CICDA)
9. CHRISTIAN AID
10. le Groupe Haïtien de Recherches et d’Actions Pédagogiques (GHRAP)
11. Groupe de Recherches d’Appui au Milieu Rural (GRAMIR)
12. GRAF
13. HELVETAS
14. ICCO
15. Plate Forme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA)
16. Parole et Action
17. PROTOS
18. Service Chrétien d’Haïti (SCH)
19. Société Internationale pour le Développement (SID)


Complément d’information :

La Plate Forme Nationale de Sécurité Alimentaire (PFNSA) est créée en juin 1999. L’idée de monter un cercle de réflexion autour des problèmes de sécurité alimentaire avait mobilisé un noyau d’institutions qui ont ressenti la nécessité d’aménager un espace d’échange, de concertation et de coordination de leurs efforts d’appui à une démarche de sécurité alimentaire.

La PFNSA contribue à l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies et programmes garantissant l’amélioration de la situation de sécurité alimentaire en Haïti et l’éradication de la pauvreté.



Partager