Adhérents
devenez adhérent
Recherche

L'opposition manifeste contre "l'ingérence internationale"

05/10/2019

Des milliers d'opposants au président Jovenel Moïse ont défilé vendredi dans la capitale haïtienne de Port-au-Prince pour dénoncer l'influence étrangère dans la politique du pays, qu'ils perçoivent comme un soutien affiché à l'encontre du dirigeant.

Au cours de la semaine, le Core Group, composé de représentants des Nations unies, de l'Union européenne et de l'Organisation des Etats américains ainsi que des ambassades d'Allemagne, du Brésil, du Canada, de la France, des Etats-Unis et de l'Espagne, a organisé plusieurs réunions d'échanges avec des dirigeants de partis politiques, des élus de l'opposition et des conseillers du président pour tenter de trouver une issue à la crise dans laquelle Jovenel Moïse est enlisé.

"Quand les gilets jaunes manifestent en France est-ce qu'il y a un Core Group qui vient parler avec eux? Non. Donc nous les Haïtiens on ne veut pas d'eux. On leur dit simplement qu'on ne veut plus de ce monsieur Jovenel Moïse comme président. On ne veut plus de cette ingérence internationale : laissez les Haïtiens gérer leurs affaires" dénonce Antonin Davilus, 31 ans, sur le point de marcher avec le large cortège en direction de la principale base de l'Onu en Haïti.

 

Lire l'article complet ici.

 



Partager