Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Nouvelle journée de mobilisation générale programmée au 14 août

08/08/2019

L’aile dure de l’opposition et des acteurs de la société civile dont les Petrochallengers ont annoncé la tenue d’une nouvelle journée de mobilisation générale contre le pouvoir en place le mercredi 14 août.

Pour Moïse Jean-Charles, leader de la plateforme et porte-parole de la Force de l’Opposition Progressiste (FOP), les conditions humanitaires qui se détériorent, la crise qui frappe le pays de plein fouet découle des mauvaises décisions politiques prises par l'équipe PHTK au pouvoir depuis 2011.

Mercredi 14 août, de nombreux secteurs de la vie nationale sont invités à refouler le macadam pour manifester contre la cherté de la vie, la corruption entre autres. Des militants de la plateforme Pitit Dessalines et ceux du Secteur démocratique et populaire se joindront dans le cadre de cette nouvelle journée.

Les opposants politiques vont continuer à exiger la démission du chef de l’État, épinglé dans l’audit final de la Cour des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) sur l’utilisation de l’argent Petrocaribe. Ils ont proposé de mettre en place un gouvernement de transition capable de relever les défis de l’heure en attendant la tenue d'élections dans le pays.

Les Petrochallengers annoncent eux aussi la reprise de la mobilisation pour le mercredi 14 août. La veille de la séance spéciale pour la demande de mise en accusation de Jovenel Moïse organisée par la Chambre des députés, la structure Nou pap dòmi a affirmé maintenir « son prochain rendez-vous » pour le 14. Les dilapidateurs doivent rendre des comptes et répondre des actes de corruption qui leur sont reprochés dans le rapport de la Cour des comptes.

 

Retrouvez l'article en intégralité



Partager