Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Prêt de $229 millions du FMI, Haïti tente de négocier un délai

10/04/2019

Mardi à Washington, Jean Baden Dubois, le Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), accompagné de Gary Bodeau le Président de la Chambre des députés en tournée à Washington jusqu’au 11 avril https://www.haitilibre.com/article-27410-haiti-actualite-zapping.html a participé a une séance de travail de haut niveau au siège central du Fond Monétaire International (FMI). Les discussions ont porté sur le prêt concessionnel de 229 millions de dollars à 0% sur trois ans signé en mars dernier https://www.haitilibre.com/article-27124-haiti-flash-le-gouvernement-va-emprunter-229-millions-de-dollars-au-fmi.html dont la date d’échéance pour approbation (sous conditions) est fixé au 24 avril.

Rappelons que le processus d’avancement du dossier au FMI est actuellement suspendu comme l’avait annoncé Gerry Rice le Directeur de communication du FMI « Nous ne pourrons faire avancer le processus jusqu'au Conseil de Direction du FMI sans un peu plus de clarification sur la mise en place d'un nouveau gouvernement et l'introduction du budget […] Nous espérons que les incertitudes politiques pourront être rapidement dissipées pour que nous reprenions le travail pour aider Haïti et le peuple haïtien qui font face à d'énormes défis socio-économiques. » https://www.haitilibre.com/article-27261-haiti-economie-progression-du-pret-de-229-millions-du-fmi-suspendue.html

L’objectif de cette rencontre était de tenter d’obtenir une prolongation du délai. À l’issue de la rencontre Gary Bodeau s’est montré satisfait affirmant avoir réussi à négocier un nouveau délai pouvant aller jusqu’en juin compte tenu du temps nécessaire pour l’installation du nouveau Gouvernement. Bodeau estime avoir réussi à convaincre l’équipe du FMI qu’il n’y avait pas d’autre choix que le report de l’échéance et promis d’accorder le bénéfice de l’urgence au projet de budget, une fois déposé à la chambre basse.

Pas de commentaire officiel pour le moment de la part du Gouverneur de la BRH ni du FMI, alors qu’une source proche du dossier indique que le FMI tiendrait à ce qu’un nouveau Gouvernement soit installé en Haïti dans un délai de 30 jours… l’une des conditions exigées avant de faire un quelconque décaissement.



Partager