Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Haïti et la RD cherchent à réduire le nombre de décès de nouveaux-nés à la frontière

11/01/2019

Lors d’une réunion réalisée à la Direction provinciale de la santé de Dajabón, co-présidée par Domingo Colón, Directeur régional de la santé du Nord-Ouest et Chení Benig Pierre, son homologue du Nord-Est d'Haïti, les autorités sanitaires haïtiennes et dominicaines ont convenu d'un plan visant à réduire le nombre de décès néonatals dans les hôpitaux des deux côtés de la frontière.

Les activités conjointes commenceront avec l'appui du bureau panaméricain et de l'Organisation mondiale de la santé, dirigés par la Dre Alma Morales et le bureau national de la santé en RD.

Dans le prolongement de cette activité, les autorités actuelles ont annoncé que, dans les premiers mois de 2019, elles se réuniraient de nouveau pour évaluer le processus qui serait appliqué.

Rappelons qu’en mai 2018 le Dr. Altagracia Guzmán, la Ministre dominicain de la Santé avait imputé le nombre de décès de nouveaux-nés à la frontière chez les femmes haïtiennes au manque de contrôle prénatal, la malnutrition, l'anémie et des facteurs génétiques ou des maladies comme principales causes de ces décès soulignant « La plupart des dominicaines ont des contrôles de suivi de leur grossesse contrairement aux haïtiennes qui arrivent dans les hôpitaux dominicain sans avoir de suivi prénatal et cela devient un facteur de risque ».



Partager