Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Un ministre haïtien annonce à demi-mot la mort de Vladjimir Legagneur

30/04/2018

 Un ministre haïtien annonce à demi-mot la mort de Vladjimir Legagneur

Le photo-journaliste Vladjimir Legagneur porté disparu depuis le 14 mars dernier alors qu'il était allé faire un reportage à Grand-Ravine, un quartier chaud de la capitale haïtienne.

« Il y a eu un acte barbare et indescriptible commis contre notre confrère Vladjimir Legagneur. Franchement, c’est dévastateur », a révélé le nouveau ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler Cius Delva, en conférence de presse ce jeudi.

Il a pris garde de préciser qu’il a collecté ces informations dans le cadre de ce dossier lors donc qu’il était journaliste, avant sa prise de fonction en tant que Ministre du Gouvernement Moise-Lafontant.

Delva a opéré pendant des années en tant que correspondant de l’agence de presse internationale Reuters, mais également comme responsable de l’association SOS Journalistes qui militait pour la cause des travailleurs de la presse en Haïti.

Le ministre pense qu’il n'y a aucune chance de retrouver le photojournaliste Vladjimir Legagneur, porté disparu depuis le mardi 14 mars 2018. Un mois et demi plus tard, les autorités policières ne sont pas encore en mesure de fournir les résultats définitifs de ce dossier.

Au début d’avril, Fleurette Legagneur avait identifié un chapeau déterré avec les ossements d’un corps sur un terrain vague dans la localité de Sion (Grand-ravine). C’était celui que portait Vladjimir au moment de se rendre sur les lieux.

Joseph Guyler Cius Delva a informé que le président de la République Jovenel Moise, tant décrié pour sa réaction tardive dans ce dossier, avait transmis ses condoléances à l’épouse du photojournaliste, Fleurette Guerrier Legagneur.



Partager