Adhérents
devenez adhérent
Recherche

M. Douste Blazy à l'investiture de René Préval

16/05/2006

Cérémonies d’investiture du président René Préval - Déplacement de M. Philippe Douste-Blazy et de Mme Nicole Guedj en Haïti (14 mai 2006)

M. Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, et Mme Nicole Guedj, ancienne ministre et chargée de mission auprès du président de la République, se sont rendus en Haïti le 14 mai pour représenter le président de la République aux cérémonies d’investiture du président René Préval.

L’élection de M. Préval, le 7 février, a marqué l’aboutissement du processus de transition mis en place après la démission du président Aristide en février 2004.

Les liens historiques, linguistiques et géographiques de la France avec Haïti, sont très étroits. La coopération bilatérale française s’inscrit dans le Cadre de coopération intérimaire (CCI) défini lors de la Conférence des donateurs de Washington de 2004 et développé lors de la conférence de Cayenne en mars 2005. La France participe au financement du CCI à hauteur de 32 millions d’euros. La France est aussi le premier contributeur du Fonds européen de développement (23,4 % de 239 millions d’euros). Elle participe enfin à la MINUSTAH avec 81 hommes.

"La France souhaite qu’un Etat de droit puisse se mettre en place le plus rapidement possible en Haïti. Comme vous le savez, la France aide bilatéralement Haïti avec une aide qui augmentera prochainement et je suis venu ici le dire en Haïti à notre ami le président Préval."RFI, le 14 mai.


La France se fera l'avocat d'Haïti pour l'annulation de la dette auprès de la FMI et la Banque mondiale

Posté le 14 mai 2006 - Haiti Press Network

La France « se fera l'avocat d'Haïti dans tout processus d'annulation de sa dette envers le FMI et la Banque mondiale », a déclaré dimanche Philippe Douste-Blazy, ministre français des Affaires étrangères.

Le chancelier français a tenu à Port-au-Prince une séance de travail avec le nouveau président de la République d’Haïti, René Garcia Préval. Il s'est dit « heureux » de participer à l'investiture de celui-ci, plus de deux ans après la chute de Jean Bertrand Aristide pour « transmettre le soutien du peuple français aux haïtiens »

« La France va continuer à aider davantage les Haïtiens. Durant les prochains mois, elle augmentera de 50 à 60% son aide bilatérale d'environ 7 [millions] à 8 millions d'euros par an », a-t-il aussi indiqué tout en rappelant que son pays contribuait à hauteur de 25% dans l'aide globale de l'Union européenne à Haïti.

Le ministre français a manifesté la solidarité du gouvernement de son pays envers la nouvelle équipe dirigeante d'Haïti et rappelé l'invitation de la France au nouveau président haïtien, attendu en juin prochain à Paris pour discuter de la collaboration bilatérale.

« La France est excessivement attentive aux progrès qui seront faits en Haïti en matière de sécurité et de justice ». Il espère également que le prochain gouvernement haïtien va prolonger le mandat de la Minustah (Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti), restaurer l'Etat de droit et renforcer la police nationale d'Haïti (PNH). »

M. Douste-Blazy, qui répondait à une question d'un journaliste concernant la position de la France sur un éventuel retour à Port-au-Prince de Jean Bertrand Aristide, actuellement en exil en Afrique du Sud, a rappelé qu'il avait déjà assisté en février 1996 à l'investiture de René Préval, lors du premier mandat du nouveau président haïtien.





Partager