Adhérents
devenez adhérent
Recherche

La BID octroie 128 millions de dollars à Haïti pour trois projets

07/11/2017

La BID octroie 128 millions de dollars à Haïti pour trois projets

En l’espace d’une semaine, la Banque interaméricaine de développement (BID) a publié trois communiqués pour annoncer l’octroi de 128 millions de dollars américains destinés à financer trois projets dans le pays. Cette somme a été approuvée par le conseil d’administration de la banque pour être investie dans les secteurs de l’eau et l’assainissement, de l’agriculture et l’agroforesterie et le cinquième recensement général de la population et des habitats.

La plus grosse part de cette enveloppe, soit 65 millions de dollars, sera investie dans l’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement en Haïti. 55 millions de dollars sont réservés à l’agriculture et l’agroforesterie. Les autres huit millions seront donnés en appui au recensement. Ces montants seront accordés au gouvernement à titre d’investissement dans ces secteurs priorisés.
Le projet sur « le développement du secteur agricole et de l’agroforesterie » par l’intronisation des nouvelles technologies, subventionné à hauteur de 55 millions par la BID, aura pour principal exécuteur le Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR). D’autres partenaires apporteront leur financement pour atteindre l’objectif visé : « Améliorer la productivité et augmenter la sécurité alimentaire. » Le Programme mondial pour la sécurité agricole et alimentaire et le Fonds international de développement agricole (FIDA) contribueront respectivement à auteur de 10 millions US et 11 millions US. Le gouvernement en place accordera à son tour 1 million US pour couvrir les coûts récurrents.
Le second projet, qui concerne « l’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement », ne touchera que la zone métropolitaine et des zones rurales particulièrement frappées par l’ouragan Matthew. Le montant que la Banque interaméricaine de développement (BID) consacrera à ce projet est de 65 millions US. « La subvention permettra d’améliorer les conditions sanitaires de la population de Port-au-Prince et des communautés rurales à travers l’approvisionnement en eau potable et le service d’assainissement », lit-on dans un communiqué de la BID, qui dit prioriser à la fois l’accès et la qualité des services d’eau et d’assainissement en Haïti ainsi que le nombre de ménages ayant une connexion à l’eau potable pour passer de 45 000 à 100 500.
Pour le cinquième recensement général de la population et de l’habitat, la BID a en outre accordé une subvention de 8 millions de dollars US aux autorités haïtiennes. Jugeant les données du recensement de 2003 obsolètes et les changements provoqués par le tremblement de terre de 2010 comme substantiels, la Banque interaméricaine de développement (BID) veut un projet de recensement qui bat de l’aile. « Le projet contribuera également au renforcement de la capacité statistique nationale d’Haïti à produire des statistiques démographiques et sociales clés dans des délais raisonnables, qui sont fiables et qui satisfont les recommandations internationales et les meilleures pratiques méthodologiques et techniques », a fait savoir la BID.



Partager