Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Une pétition en faveur du renouvellement du Tps de plus de 50 mille Haïtiens

27/09/2017

Une pétition en faveur du renouvellement du Tps de plus de 50 mille Haïtiens

Plusieurs organisations de droits humains [1] demandent à l’administration américaine de Donald John Trump de renouveler, pour au moins 18 mois supplémentaires, le Statut de protection temporaire (Tps) de plus de 50 mille Haïtiennes et Haïtiens, vivant aux Etats-Unis d’Amérique.

C’est ce qui ressort d’une pétition publiée sur le site www.avaaz.org, consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

« Le non renouvellement du Tps fragiliserait davantage la situation des familles bénéficiaires et constituerait un grand choc pour Haïti, qui vit encore les conséquences de plusieurs catastrophes ayant frappé le pays au cours des dix dernières années », estiment les pétitionnaires.

Il ferait également perdre à des milliers de familles, vivant déjà aux États-Unis d’Amérique, leur emploi et leurs moyens de survie.

Le non renouvellement du Tps occasionnerait l’interruption d’une aide substantielle à la population haïtienne et priverait Haïti de l’apport important d’une partie de sa communauté, vivant à l’extérieur, et contribuerait à plonger dans la précarité de nombreuses familles vivant aux États-Unis, alerte la pétition.

Haïti ne serait pas, dans les conditions actuelles, en mesure d’accueillir et de réinsérer, sur son territoire, les milliers de personnes qui seraient forcées de laisser les États-Unis si le Tps n’est pas renouvelé, poursuit-elle.

Les pétitionnaires soulignent que le pays fait déjà face, depuis plusieurs années, à des rapatriements, en provenance de la République Dominicaine, qu’il n’arrive pas encore à gérer.

Ils soutiennent que la population haïtienne a survécu, en grande partie, grâce aux transferts de sa diaspora, en particulier celle vivant aux États-Unis, face à de nombreuses catastrophes.

Ils citent notamment le tremblement de terre du 12 janvier 2010, ayant fait environ 300 mille morts, et le passage du puissant ouragan Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016.

Publiée le mercredi 20 septembre 2017, la pétition en faveur du renouvellement du Tps, qui vise à recueillir 2,000 signatures, était à près d’une vingtaine de signatures, dans la matinée du mardi 26 septembre 2017.

Le Tps, qui a permis à plus de 58,000 migrantes et migrants haïtiens de s’établir aux États-Unis, après le séisme du 12 janvier 2010, a été prolongé de six mois, soit jusqu’à janvier 2018. [jd emb gp apr 26/09/2017 13:50]

[1] Les organisations initiatrices de la pétition sont le Groupe d’appui aux réfugiés et rapatriés (Garr), le Service jésuite aux migrants/Solidarité frontales Haïti (Sjm/Sfw-Haiti), la Fondation Zile, le Réseau frontalier Jeannot Succès (Rfjs), la Commission épiscopale Justice et paix (Ce/Jilap), le Rezo fanm radyo kominote ayisyen (Refraka), le Collectif Défenseur Plus, le Centre de recherche et de formation économique et sociale pour le développement (Cresfed), le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) et le Centre œcuménique des droits humains (Cedh).



Partager