Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Easy riders : les surfeurs d'Haïti

26/07/2017

 Easy riders : Les surfeurs d'Haïti

Article paru sur Courrier International le 19/07/17

À moto, en skate, sur un surf… Pour la jeunesse tous les moyens sont bons pour se déplacer avec style et passer le temps ! D’Haïti à l’Indonésie, tout au long de l’été, retrouvez nos séries en images sur les transports qui ont la cote.

Haïti n’est pas connu pour être une destination prisée par les surfeurs du monde et ce, malgré ses plages et ses vagues uniques. Après le séisme de 2010, un groupe de travailleurs humanitaires, Surf Haïti, a eu l’idée d’ouvrir une école de surf sur la plage de Kabic Beach, près de Jacmel, dans le sud de l’île. L’objectif était de créer une activité pour les jeunes défavorisés, tournée vers l’écocitoyenneté et le développement durable, dans ce pays en pleine reconstruction. L’occasion aussi pour certains des jeunes “d’apprendre à nager”, comme le souligne le magazine américain dédié au sport Outside.

Une initiative que Michael Magers a tenu à documenter, fasciné par la résilience des Haïtiens. “Je suis un simple photographe étranger, libre de repartir quand ça me chante, je ne partage pas vraiment leur sort, mais j’ai envie de tout faire pour saisir en images toute la liberté et l’exaltation que leur procure le surf”, confie Michael Magers à Courrier International. Les 15 et 16 juillet aura lieu dans ce pays des Caraïbes la deuxième édition de l’International Surf Festival. L’espoir pour Surf Haïti de faire de la plage de Kabic un spot de renom.

Cliquez ici pour visionner le diaporama



Partager