Adhérents
devenez adhérent
Recherche

La mission de l’ONU veut réallouer son budget au combat contre le choléra

17/07/2017

La mission de l’ONU veut réallouer son budget au combat contre le choléra

La Mission des Nations unies pour le maintien de la paix en Haïti va fermer en octobre après 13 ans d'activité. Le secrétaire général de l’ONU souhaiterait que les 40 millions de dollars restants dans les caisses soient directement réalloués à la lutte contre le choléra.

Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

Si ces 40 millions de dollars ne représentent que 10 % de la somme recherchée pour financer la lutte contre le choléra en Haïti, c'est déjà 15 fois plus que ce que les Nations unies ont pu récolter jusqu'à présent. Or l’ONU a une responsabilité particulière dans ce dossier : l'épidémie de 2010 avait été déclenchée par la mauvaise gestion sanitaire du camp de base d'un contingent de casques bleus népalais.

Jusqu'à présent, l’organisation internationale a réussi à éviter une décision de justice qui pourrait lui coûter des milliards, alors que la maladie a fait 10 000 morts. Pour l'ONU, disposer des 40 millions du reliquat de sa mission de stabilisation en Haïti serait décisif pour alimenter un fonds d'aide aux victimes. Et ce alors que moins de dix pays ont jusqu’à présent contribué aux programmes de lutte contre le choléra.

Il est toutefois acquis que cette somme ne sera pas transférée en totalité. Les Etats-Unis, premiers contributeurs au budget des casques bleus, ont déjà fait savoir qu'ils comptaient bien récupérer ce qui correspond à leur part sur l'argent non dépensé. Une position en conformité avec la politique de la nouvelle administration américaine, qui a officiellement annoncé vouloir réduire sa participation au financement de l'ONU.



Partager