Adhérents
devenez adhérent
Recherche

L’Unnoh annonce deux journées de grève d’avertissement

20/04/2017

Haiti-Education : L’Unnoh annonce deux journées de grève d’avertissement, les 8 et 9 mai 2017

L’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (Unnoh) annonce deux journées de grève d’avertissement, les lundi 8 et mardi 9 mai 2017, en vue de contraindre le gouvernement à répondre aux revendications des enseignantes et enseignants.

Dans des déclarations aux médias, dont l’agence en ligne AlterPresse, L’Unnoh réclame le paiement de tous les arriérés de traitement des enseignants.

Elle demande un ajustement salarial en faveur des enseignants, en fonction de l’augmentation du coût de la vie, une amélioration de leurs conditions de vie et de travail ainsi que la nomination de tous les enseignants qualifiés.

Si le gouvernement n’émet aucun signal clair dans le sens de la prise en compte des revendications enseignantes, des grèves d’avertissement auront lieu, à travers tout le pays en prélude à une mobilisation générale, insiste le coordonnateur général de l’Unnoh, Josué Mérilien.

La feuille de route du gouvernement, acheminée au ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), Josué Agenor Cadet, n’a aucune relation avec les revendications prioritaires des syndicats, dénonce, pour sa part, le responsable de la coordination communale de Port-au-Prince au sein de l’Unnoh, Ebens Cadet.

Il appelle à la mobilisation générale contre ce qu’il appelle la démagogie et la propagande gouvernementales.

Le Regroupement des enseignants du fondamental pour une éducation rénovée par des actions nouvelles et solidaires (Referans, en Créole) avait également projeté une mobilisation générale, le lundi 24 avril 2017, au cas où le Menfp ne prendrait pas des dispositions pour satisfaire les revendications des enseignantes et enseignants.



Partager