Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Histoire : Devoir de mémoire

20/02/2017

 Histoire : Devoir de mémoire Haïti se souvient des massacres, perpétrés par les Duvalier dans le Grand Nord

Paru sur Alterpresse le 17/02/2017

La Fondation Devoir de mémoire-Haïti (Ddm-H) compte entreprendre des activités-souvenirs, au Cap-Haïtien, les vendredi 24 et samedi 25 mars 2017, autour des massacres, perpétrés par les « sbires » de François et Jean-Claude Duvalier (1957-1986) dans le Grand Nord, annonce-t-elle dans une note transmise à AlterPresse.

La Fondation Devoir de mémoire-Haïti, qui se donne pour mission de « chercher la vérité, promouvoir la justice, développer la solidarité, bâtir un État de droit, préserver notre dignité », envisage d’organiser plusieurs activités pour rappeler les massacres, commis par les duvaliéristes dans le Grand Nord.

De nombreuses personnes, présumées opposées au gouvernement des Duvalier, ont été assassinées, sous la dictature duvaliériste.

Le groupe théâtral dénommé « l’Atelier » présentera, le vendredi 24 mars 2017, un spectacle intitulé « témoignages » au Collège Notre Dame du Cap-Haïtien (Nord).

Est également prévue une cérémonie œcuménique du souvenir, suivie d’une procession vers la prison coloniale, devenue un camp d’extermination sous la dictature des Duvalier.

Il y aura une exposition intitulée « dictature et résistance », le samedi 25 mars 2017.

Seront également organisées deux conférences-débats autour des thèmes « la grève des étudiants en 1960 » et « mon séjour en prison » avec des conférenciers respectifs, Leslie Péan et Yves Médard (plus connu sous le nom de Rassoul Labuchin).

Le documentaire « la déchirure », du cinéaste Fergusson Hermogène, sera projeté sur les écrans, à la fin de ces activités-souvenirs. Après la projection, le metteur en scène fera part de ses commentaires auprès du public.

Une gerbe de fleurs sera également déposée en mémoire des victimes, des survivants, parents de victimes et témoins, qui seront présents, à cette occasion, pour partager leurs vécus.



Partager