Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Haïti-Cuba : « Que les Haïtiens m’appellent Fidel ! », dixit Castro

04/12/2016

 Haïti-Cuba : « Que les Haïtiens m’appellent Fidel ! », dixit Castro

Paru sur Alterpresse le 04/12/16

P-au-P., 4 déc. 2016 [AlterPresse] --- « Que les Haïtiens m’appellent Fidel ! », disait avec affection l’ancien président cubain Fidel Castro, dont les funérailles ont lieu ce 4 décembre à Santiago de Cuba, une semaine après son décès le 25 novembre dernier à la Havane.

« J’ai beaucoup d’admiration et d’affection pour le peuple haïtien », confiait-il également dans une brève interview accordée en 1997 au journaliste haïtien Jean Dominique, assassiné en 2000 dans la cour même de sa station Radio Haïti Inter à Port-au-Prince.

L’interview (diffusée en rotation toutes les heures à la demie ce dimanche sur AlterRadio) a eu lieu à Kingston, Jamaïque, à l’occasion de l’enterrement de l’ancien premier ministre jamaïcain Michael Manley, et quelque temps après le rétablissement, en 1996, des relations diplomatiques entre Cuba et Haïti.

Le rétablissement des relations entre Cuba et Haïti constitue « une rectification historique », avait alors déclaré Castro. Ces relations « ne devaient jamais être rompues » (en 1962), ajoutait-il.

« Tout le temps je demande des nouvelles d’Haïti : à quelles difficultés (les Haitiens) font-ils face, quels sont leurs problèmes, comment va l’agriculture, la montagne, la végétation ? », poursuivait Castro.

« En plus, quelle est la situation de la santé, de l’éducation ? »

Depuis 1998, il existe une importante coopération entre Haïti et Cuba, en dépit d’une absence de stratégies des autorités haïtiennes pour renforcer les capacités du pays, selon l’économiste Camille Chalmers, directeur de la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (Papda).

700 à 800 médecins cubains de santé publique sont présents dans le pays, en permanence, alors que 700 à 900 étudiants haïtiens effectuent, gratuitement, des études universitaires de haut niveau à Cuba, rappelle-t-il.

A propos de la révolution haïtienne de 1804 contre l’esclavage, Castro a relevé : « vous avez mené une bataille épique. Vous avez été les premiers à prendre votre indépendance. Vous avez donné un grand exemple d’esprit de lutte et de sacrifice ». [gp apr 4/12/2016 12 :00]
 



Partager