Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Les Haïtiens commémorent le séisme de 2010

13/01/2016

Les Haïtiens commémorent le séisme de 2010

Il y a six ans, Haïti était ravagée par un terrible séisme de magnitude 7, faisant plus de 200 000 morts et 300 000 blessées. Depuis le drame, le pays peine à se reconstruire, les politiciens ayant davantage les yeux rivés sur les enjeux électoraux. Comme chaque année, les organisations de la société civile ont organisé une cérémonie d'hommage aux victimes et l'émotion est toujours aussi vive.

Dans le parc de Martissant, au cœur de la capitale haïtienne, les grandes figures de la société civile haïtienne et des anonymes viennent se recueillir au mémorial du 12 janvier.

Le mouvement féministe a perdu de grandes militantes lors du séisme et l'émotion est toujours forte pour Danièle Magloire, sociologue féministe haïtienne. La militante est en colère devant le sort réservé aux 60 000 sinistrés qui vivent encore dans des camps de fortune.

« On a simplement mis ces camps hors de vue du grand public et on les oublie, dénonce-t-elle. Ces gens vivent dans des conditions inhumaines. Mais la chose qui nous indigne le plus, c’est qu’on ne soit pas capable de chiffrer avec exactitude le nombre de personnes disparues. Ça n’est pas acceptable. Au-delà de cette mort brutale, c’est déshumaniser les gens. »

En effet, selon les sources, le bilan du séisme oscille entre 200 000 et 300 000 morts. Les cérémonies officielles en leur hommage sont minimes et les autorités ont décidé que la journée du 12 janvier, qui a pourtant marqué l'histoire du pays, ne serait pas fériée.

 

Article en ligne



Partager