Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Le cacao d’Haïti élu l’un des meilleurs au monde

30/10/2015

Financé par le département, le cacao d’Haïti élu l’un des meilleurs au monde

Article paru sur Le Parisien

30 Octobre 2015

Dans les allées du Salon du Chococat, Guito, arrivé d’Haïti, il y a quelques jours, a le sourire. Mercredi, la fève de cacao de l’une de ses coopératives à Haïti a reçu un «Cacao Awards 2015» et figure désormais au rang des 50 cacaos d’excellence au monde. Une reconnaissance pour la Fédération des coopératives cacaoyères du Nord (FECCANO) et ses 3000 petits producteurs, financièrement soutenue par le département.

«C’est un argument de vente supplémentaire pour séduire de nouveaux acheteurs», se réjouit Guito. Depuis 2009, le coup de pouce d’1,2M€ du Conseil départemental et le partenariat avec l’association Agronome et Vétérinaire sans Frontière (AVSF) ont donné vie et espoir à cette fédération de coopératives. Ils ont notamment permis l’introduction de l’étape de la fermentation, révélant l’arôme unique de la fève de cacao haïtienne. Désormais, la Feccano exporte 160 tonnes et vend sa fève 1.19$ par livre au lieu de 0,25$ en 2008. «J’ai pu offrir une meilleure école à mon fils. Et nos jeunes ont maintenant envie de reprendre nos parcelles. Ce n’était pas le cas il y a quelques années», assure Serjuste, producteur d’une parcelle d’un hectare, derrière le stand du Salon du Chocolat. La Feccano espère encore grandir « pour un jour, ne plus avoir besoin de coup de pouce, poursuit Guito, sans abandonner son large sourire. Ce prix reçu au Salon du Chocolat va aussi nous permettre de faire connaître la filière cacao haïtienne». Une filière encore méconnue par les chocolatiers internationaux et largement sous-exploitée à Haïti. Toujours en lien avec le département, la Feccano va tisser des liens avec de nouvelles coopératives, cette fois situées au sud du pays. La fédération pourrait ainsi doubler son volume de production. Même si Guito le confie : «La récolte d’automne sera moins bonne. Nous sommes touchés par la sécheresse». En attendant de retourner dans leurs terres, Guito et Serjuste présenteront leurs fèves et raconteront leur histoire jusqu’à dimanche dans les allées du Salon du Chocolat. Et pour déguster les arômes boisés du produit fini, la «Reine Astrid» située à Meudon, est l’unique chocolatier à utiliser la fève haïtienne du département.

 

Retrouvez l'article en ligne ici.



Partager